Festival à Bar-le-Duc #2 : Nina et la pelote magique

Vous avez hâte de découvrir ce que nous avions concocté à Bar-le-Duc ? Voilà le résultat ! Dans le cadre du Festival Renaissance(S) sur le thème des 4 éléments, nous avions décidé de raconter une histoire : Celle de Nina et la pelote magique. Envie de la découvrir ? Voici une petite introduction… en images !

IMG_1084

Nina a 7 ans. Elle est triste de voir l’avenir de la planète. Mais à l’heure de la récréation, elle va découvrir une marelle magique !

Nina va se retrouver entraînée dans une belle aventure à travers les 4 éléments à la recherche d’une pelote magique… qui peut-être pourrait donner le sourire à la planète ! Dans sa quête, elle va rencontrer différents personnages…

Pendant son voyage, Nina rencontre ainsi la gardienne de la terre et son écharpe fleurie, ainsi que la fourmi et le papillon dans leur jardin multicolore…

… Puis la gardienne à l’écharpe des 4 éléments…

… La forêt magique réalisée par l’artiste Lili Bel…

… Les deux portes de feu qui l’impressionnent beaucoup ! Mais personne ne sait où trouver la pelote magique.

La barque la mène vers…

IMG_2442

… une immense Baleine ! Celle-ci est très sage. Elle lui explique que ce n’est pas la pelote qui est magique, mais ce qu’elle peut en faire.

Nina finit par rentrer chez elle à bord de la fusée… et se retrouve sur la marelle ! Elle a enfin trouvé quelque chose qui lui rendra le sourire : Apprendre à tricoter ! Et, en ayant le sourire, elle trouvera elle aussi plein de choses pour sauver la planète !

L’histoire de Nina vous a plu ? A nous aussi ! Pour que les enfants (et les grands !) découvrent l’histoire de Nina, nous avons proposé un jeu de piste. Sur un petit livret, les installations étaient indiquées dans la ville. A chacune d’entre elles, une perforatrice était disponible pour perforer le livret. Une fois toutes les installations visitées, on pouvait gagner une pelote magique ! Une superbe pelote avec de petits pompons intégrées, c’est bien une pelote magique ça !

C’est un jeu qui a bien plus aux petits comme aux grands ! Sur notre stand dans la ville, nous avons pu informer les visiteurs, proposer le jeu de piste et voir la progression de tous les joueurs dans le parcours ! Nous avons aussi proposé de réaliser une oeuvre participative, afin de créer une installation sur le thème de l’eau sur la grille du musée.

Nina, quant à elle, s’est bien amusée ! Elle a pu assister à certains spectacles de rue, visiter la vieille ville et le marché de producteurs et d’artisans, avoir une vue imprenable sur la ville grâce à l’installation que nous avions réalisé au Belvédère…

Ce fut un très beau festival qui, malgré la pluie, nous a donné le sourire ! Le voyage de Nina et les installations qui l’accompagnaient ont eu bien du succès, une belle récompense pour toutes ces heures de travail ! Mais, pendant ce temps… Alors qu’une partie de l’équipe était sur le stand en Vieille Ville, l’autre partie se trouvait à Bergère de France… Envie d’en savoir plus ? RDV vendredi !

Revenir en haut de la page

Défi #10 : On tricote des légumes !

Cinq fruits et légumes par jour… D’accord, mais s’ils sont en tricot ça marche ? Pour ce dixième défi, nous vous proposons de changer un peu des carrés et de tricoter ou crocheter quelque chose d’original : Des légumes ! Parce que, dans notre thème du jardin, les légumes ont toute leur place parmi les fleurs… Alors, à vos aiguilles ! Vous pouvez tricoter ou crocheter toute sorte de légumes, qu’ils soient de saison ou non : Tomates, aubergines, radis, carottes, haricots verts, poireau, navet… Créez votre légume préféré ! Besoin d’idées ou de modèles ? Certains livres peuvent vous aider :

« Le panier de la marchande au crochet » de Nathalie Petit (Créapassions, 2013), vous propose une foule de modèles en crochet !

Quant au tricot, vous pouvez trouver de nombreux modèles dans « Fruits et légumes au tricot » de Susie Johns (Carpentier Eds, 2012).

Des modèles sont également disponibles sur le site de Marie-Claire Idées, mais il faut être abonné !

A vos marques, prêts… Tricotez !

Revenir en haut de la page

Défi #9 : les résultats de notre défi au jardin !

Mercredi dernier, nous avons décidé de changer un peu  : Nous nous sommes retrouvés aux jardins familiaux de Mont Saint Aignan afin d’honorer notre défi hebdomadaire ! Pour ce défi « vert », le cadre était parfait…

Nous avons pu profiter de nombreux légumes et fleurs et nous avons cherché les petits carrés correspondants aux pixels du tableau. Nous avons pu compléter de nombreuses plaques ! D’autres se sont assis au soleil pour tricoter des carrés vert… bien entourés par les plantes et les oiseaux !

Nous avons aussi trouvé de drôles de fleurs en tricot dans le jardin…

Et vous, avez vous profité du soleil pour tricoter pour le défi vert ? Rendez-vous lundi pour le prochain défi !

Revenir en haut de la page

La petite bibliothèque #13

Pour continuer à parler textiles mais pour innover quand même,nous vous faisons découvrir ces étoffes belles et raffinées,ces étoffes qui doivent leur nom du fait qu’elles étaient initialement importées des comptoirs des Indes ; les Indiennes de Bolbec

P1690088

Ces toiles peintes,Indiennes ou Perses, répondant aux nom de madras, pékin, gougourans, damas ou cirsacs étaient strictement interdites à l’importation à partir du XXIIe siècle.

Aux XVIIIe et XIXe siècles, Bolbec fut l’un des centres les plus importants de France pour la production d’indiennes, toiles de coton imprimées utilisées à l’époque dans l’habillement ou l’ameublement. Les motifs imprimés sur ces tissus sont innombrables et variés, souvent dans les tons rouges

P1690089

De page en page,de magnifiques toiles réalisées avec une technique parfaite  et un savoir-faire  unique sont présentées

Splendeur Des Indiennes Bolbecaises, Alain Avenel-Raymond Bernard, Édition Ville de Bolbec, 1996

Défi #9 : On voit la vie en vert !

C’est lundi, c’est défi ! Il fait beau, le soleil brille… Un temps idéal pour tricoter au jardin ! Et pourquoi ne pas tricoter un peu notre coin de verdure ? Comme vous le savez, notre futur tableau du « Pont au dessus de l’étang des nymphéas » comprend de nombreuses couleurs, mais surtout du… vert ! Et notre projet d’installation du jardin de Monet a lui aussi besoin de beaucoup de carrés verts pour s’épanouir…

carrés verts

Cette semaine, nous vous proposons donc un défi tout vert ! A vous de tricoter ou crocheter des carrés de 5×5 cm (pour le tableau) ou de 10×10 cm (pour l’installation) dans tous les tons de vert que vous pouvez trouver dans vos placards ! Vert amande, sapin, anis, gazon, bouteille… Toutes les teintes sont possibles !

Envie de changer un peu ? Pourquoi pas tricoter des feuilles pour accompagner nos fleurs ? Vous pouvez ensuite les déposer dans l’une des boites à carrés (vous pouvez trouver les emplacements des boites ici) ou nous les envoyer à l’adresse de l’association (11 rue du Moulinet, 76000 Rouen).

Et si vous souhaitez tricoter avec nous, nous vous invitons ce mercredi dans les jardins familiaux de Mont Saint Aignan (Centre de la Vatine/ à côté du CESI) de 18h à 20h.

Bon tricot !

Défi #8 : Tous ensemble nous sommes… encore Monet !

C’est lundi, c’est défi ! Comme vous le savez sûrement, nous avons lancé le 23 Avril dernier notre prochain tableau en tricot : Le Pont sur un étang de Nymphéas de Claude Monet (Vous pouvez voir l’article ici). Après le succès de La jeune fille à l’ombrelle tournée vers la gauche l’année dernière, de son petit nom « Suzanne », nous ne pouvions pas nous arrêter en si bon chemin ! Et nous avons donc choisi le Pont pour nous accompagner cette année. Dévoilement prévu en Janvier 2017, à New York !

DT1854

Alors, parmi tous nos défis, nous ne pouvions pas ne pas en consacrer un (ou plusieurs !) à ce tableau ! Pour peindre en tricot, nous avons besoin (encore et toujours) de carrés de 5×5 cm en tricot ou crochet. Tous les points sont autorisés sauf le jersey (qui roulotte) et les côtes (qui rétrécissent).

nuancier-pont

Nous n’avons pas choisi de références spécifiques pour ce tableau. Vous pouvez choisir vos couleurs en fonction des bouts de laine qu’il vous reste et de la palette générale présentée ici. Justement, la richesse de notre tableau viendra de toutes ces petites nuances !  Si vous n’avez pas de laine dans ces couleurs, pas de panique : Toutes les couleurs seront utilisées, nous incorporons ceux qui ne correspondent pas dans un autre projet. Pensez à laisser une vingtaine de centimètres de fil afin de que nous puissions les assembler avec facilité.

Vous pouvez ensuite les déposer dans les boites à carrés présentes sur le territoire (normand surtout, mais nous sommes en train de les développer !). Vous pouvez trouver les emplacements des boites ici. Vous pouvez également nous les envoyer à l’adresse de l’association : Citémômes, 11 rue du Moulinet, 76000 Rouen.

Revenir en haut de la page

La petite bibliothèque#12

Et si on retombait un peu en enfance avec notre petite bibliothèque ? Voici un livre qui devrait plaire à la fois aux petits et aux grands : La laine magique de Molosse. Ou comment parler tricot même pendant l’histoire du soir !

 

98c479ba5587419d57f821bce952073e

Molosse est un chien un peu grognon. Il s’est pourtant levé de bonne humeur ce matin, mais voilà, il est comme ça : il pense plutôt que, quand ça commence bien, ça finit souvent mal. Et, pour ne pas prendre de risque, mieux vaut rester à la maison… mais il s’ennuie vite ! Heureusement, sa compagne la Fée Porcine lui a laissé des aiguilles « automatiques » et une pelote magique de laine sans fin. Avec le tricot, Molosse va-t-il à nouveau voir la vie en rose ?

Un bel album poétique pour évoquer avec les enfants la laine,le tricot, le yarn bombing (Molosse adore recouvrir la table, les arbres, et même sa maison de tricot !) et, peut-être, démarrer l’apprentissage du tricot et des pompons !

Une drôle d’histoire qui nous rappelle un peu celle de « Nina et la pelote magique » que nous sommes en train de tricoter pour le festival Renaissance(S) à Bar-Le-Duc… Venez la découvrir du 30 Juin au 2 Juillet !

La laine magique de Molosse, Sebastian Meschenmoser, Minedition, 2011.