Retour sur l’Aiguille en Fête

Nous étions présent au Salon de l’Aiguille en Fête à Paris du 7 au 10 mars, retour en images sur ce week-end plein de rencontres et de couleurs ! 100% fil et aiguilles !

Vous avez été nombreux à passer à notre stand, nous rencontrer ou découvrir le projet Tricote un sourire pour certains. Vous avez enfin pu admirer nos murs végétaux installés sur notre stand qui ont attiré les curieux !

Rencontre avec TESTUD DENTELLES, qui est une des trois dernières fabriques françaises de dentelles aux fuseaux mécaniques. Cette entreprise a été fondée en 1986, elle produit les rubans de dentelles dans son atelier situé à LES PANDRAUX 43260 LANTRIAC dans la région du Puy-en-Velay en Haute-Loire.

L’Ecole de la Maille était présente, les élèves ont organisés plusieurs défilés tout au long du week-end, dont un en collaboration avec la laine Fonty.

Comme tous les ans, a eu lieu le speed-knitting (championnat de vitesse de tricot), c’est Catherine qui a remporté son septième titre de championne de France. Elle a même battu son propre record : 267 mailles en 3 minutes !

Les éditions Eyrolles proposaient un large choix de livres, dont celui de Sandrine Franchet et Sophie-Charlotte Chapman « Organiser des ateliers créatifs », dans lequel Suzanne apparaît !

IMG_5104

Il y avait également le salon Créations & Savoir-Faire, pleins d’ateliers pour apprendre à tout faire soi-même : mode, couture, déco, bricolage, tricot…

Nous sommes revenus en Normandie avec pleins de carrés et de sourires grâce à vous ! Nous y avons fait de belles rencontres et retrouvailles ! à l’année prochaine !

 

Publicités

La petite bibliothèque #22

La Fibre dans l’art est la première publication du collectif d’artistes contemporaines textiles Fiber Art Fever ! créé en 2010, et regroupe quarante-deux regards et pratiques singulières.

couverture fiber web

Dans le court texte introductif, « L’art textile aujourd’hui », la présidente Paty Vilo insiste sur l’hétérogénéité des approches, tout en soulignant les préoccupations communes telles que le rapport au corps, au sensible et au temps. Au fil des présentations, les thématiques se révèlent abondantes et éclectiques. Certaines créatrices explorent les représentations animales, féminines, érotiques ou hybrides, tandis que d’autres questionnent la relation au sacré, à l’enfance, au corps, à la mémoire ou à la nature. Au-delà des images produites, les techniques oscillent entre rupture et continuité. Des artistes renouent avec une certaine tradition du geste « féminin » ; brodant, cousant, crochetant ou tricotant. La technicité s’associe parfois à l’expérimentation à travers la peinture, le dessin, la sculpture, la photographie, l’installation ou encore la performance. Si le médium textile prédomine, s’ajoutent aux traditionnelles dentelles et autres passementeries, métaux, matériaux organiques, photographies d’archive, vêtements délaissés, et autres objets glanés.

Voici le premier catalogue que le collectif édite. Chaque artiste s’exprime de manière personnelle et originale.Anne Laval webVous y retrouverez notamment les créations de Alice Calm, Romina Remmo, Anaïs Lelièvre, Cécile Borne, Cécile Jarsaillon, Gwénaëlle Montigné, Lola B. Deswarte, Muriel Baumgartner, Nadya Bertaux, Anne Laval, Sarah Leterrier, Eglantine Bacro, Lili Bel, Wanda Skonieczny, Anne Bothuon, Hélène Duclos, Julie Sarloutte, Florence Garrabé, Béatrice Meunier-Déry, Cath Orain, Emilie Chaix, Rieko Koga, Carmen Imbach Rigos, Mylène Besson, Florence Guillemot, Sylvie Kaptur Gintz, Isabel Bisson Mauduit, Zina Katz, Odette Picaud, Cécile Dachary, Gisèle Toulouzan…

La Fibre dans l’Art, de Collectif d’artistes Fiber Art Fever !

La petite bibliothèque #21

Ce livre est la documentation d’un programme de broderie avec environ 200 femmes en Afghanistan.

978-3-87512-754-6

Le programme a été initié par l’artiste textile Pascale Goldenberg, sous l’égide de Deutsch-Afghanische Initiative, une organisation à but non lucratif. Cinq ans après le début du programme, Pascale partage ses impressions et son expérience dans un voyage haut en couleurs dans un pays que nous connaissons tous si bien grâce aux médias, mais que nous n’avons peut-être jamais vécu de cette façon.

Il ne s’agit pas d’une dissertation ethnologique, mais d’un compte rendu personnel des impressions acquises par l’auteure Pascale Goldenberg lors de ses visites avec les femmes présentes. Surtout, elle était profondément émue par la volonté incroyablement forte de survivre manifestée par les femmes dans la vie quotidienne et par le potentiel artistique insoupçonné qu’elles possèdent. Malgré des expériences de guerre dramatiques et une culture traditionnelle très stricte, associées à un minimum d’informations du monde libre, ces femmes sont capables de broder librement (sans motifs préfabriqués) avec beaucoup de joie et d’enthousiasme. Ces œuvres sont parfois de l’art, parfois de l’art naïf. Ce ne sont rien d’autre que des œuvres d’art, qui intéressent et émeuvent profondément nos âmes européennes. En plus de présenter les résultats du projet de broderie réussi, ce livre inclut les «réponses» des femmes européennes qui ont utilisé les carrés brodés dans leurs travaux. C’est ainsi que, de cette manière inhabituelle, elles ont pris contact avec les femmes afghanes. À une époque où, pratiquement tous les jours, et pendant de nombreuses années, presque toutes les mauvaises nouvelles en provenance d’Afghanistan parviennent au monde occidental, l’auteure a le plaisir de rendre compte de développements positifs. Les broderies colorées et vigoureuses des femmes afghanes témoignent de la véritable force, de la liberté et de la créativité des femmes de cette terre opprimée.

faeden-verbinden-52-53

à propos de l’auteure : Pascale Goldenberg, née en 1960 à Paris, est diplômée en géologie et vit à Fribourg. En 1989, elle devient artiste indépendante et directrice d’ateliers d’éducation pour adultes dans le domaine du design textile. Depuis 1996, elle a organisé plusieurs expositions individuelles chaque année en Allemagne et en France. Elle a également participé à de nombreux concours et expositions en Europe, aux États-Unis et au Japon. Pascale a également organisé de nombreux événements sur le textile, notamment: «Semaines culturelles du textile» à Fribourg (1996), exposition touristique européenne «Threads Unite Women» de 2008 à 2010, exposition européenne «Afghanistan – Inspiration» de 2010 à 2012, exposition européenne «Forest for Ever» de 2014 à 2016 et «Gardens Around the World» de 2016 à 2018. En 2000, elle a été admise à l’Association fédérale des artistes visuels (BBK Süd-Baden). Depuis 2005, elle est consultante artistique pour un projet social et artistique en Afghanistan (Deutsch-Afghanische Initiative, Freiburg). Pascale est également l’auteur de nombreux articles dans la presse allemande et française spécialisée dans le textile. «Gardens Around the World» est son deuxième livre après «Fäden verbinden / threads unite».

Voici en lien le site web du projet si vous voulez en apprendre d’avantage, et sur lequel vous pouvez également commander des broderies uniques : http://www.guldusi.com/

Threads Unite, de Pascale Goldenberg aux Editions MaroVerlag

 

Défi du mois : des cœurs en laine bleue

Le 2 avril 2019 aura lieu la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

A cette occasion, l’association Ninoo organise un événement le 31 mars 2019 sur Paris : Happy Blue Day. Ninoo (association de soutien aux enfants autistes) propose de faire des coeurs en laine bleue tricotés ou crochetés qui seront distribués ce jour-là aux enfants et adultes à Paris.

Capture d_écran 2018-03-15 à 10.17.56

Un coeur bleu car c’est le symbole de l’association et qu’il illustre parfaitement leur maxime : Love is the message.

Si vous souhaitez y participer et faire le votre, retrouvé les tutoriels ici.

Vous avez jusqu’au 15 mars pour l’envoyer à l’Association Ninoo, 119 rue Henri Barbusse, 92190 Meudon.

Ninoo_message

Découverte de la broderie

Dernière semaine de notre défi  du mois de février !

Nous avons découvert, ou redécouvert pour certaines, la broderie !

IMG_20190228_1728472

La broderie est un art de décoration textile qui consiste à ajouter sur un tissu un motif plat ou en relief fait de fils simples, parfois en intégrant des matériaux tels que des paillettes, des perles ou encore des pierres précieuses.

Toujours sur le thème de la végétation, nous avons fait une vingtaine de feuille, toutes uniques et de différents styles.

IMG_20190228_1729512

Venez admirer le résultat de notre mur végétal la semaine prochaine au salon de l’aiguille en fête !

Du 7 au 10 mars, Paris Expo Porte de Versailles, nous serons au stand F030.

La petite bibliothèque #20

Découvrez un livre à l’univers poétique !

mademoiselle-tricotin-1091617

Mademoiselle Tricotin a toujours peur d’avoir froid… Du coup, elle tricote tout ce qu’elle voit ! D’un coucher de soleil, elle en fait un cache-nez, de l’ombre d’une forêt, elle en fait un bonnet… Mais voilà qu’un jour, elle trouve un fil inattendu… Un vrai fil d’aventure.

mademoiselle-tricotin-1091624

Une jolie histoire sur le partage, l’ouverture aux autres et sur la naissance du sentiment amoureux.

Mademoiselle Tricotin, de Alice Brière-Haquet illustré par Célia Chauffrey aux Editions Les P’tits Bérets.

Découverte du tissage

Mercredi soir, lors du Tricolab de cette semaine, nous avons tester la technique du tissage. Découvrez le résultat de nos essais :

Nous avons utilisé de simples assiettes en carton pour nous servir de support, nous y avons ajoutés des encoches pour faire passer le fil de chaîne. Ensuite nous avions une sélection de laine, puis nous avons commencé notre tissage. On alterne en passant le fil une fois au-dessus, une fois au-dessous, en faisant toujours attention à bien resserrer/tasser les fis à chaque rang.

IMG_3816

Cela créé un dégradé de couleurs et un beau mélange de textures qui se rapproche beaucoup du résultat que nous recherchions. Ensuite nous les intégrerons à notre mur végétal.