La petite bibliothèque #7

La dentelle est la spécialité d’Alençon, qui se situe au sud du département de l’Orne, dans la région Basse-Normandie. Elle y a donc son propre musée, et comme le textile est à l’honneur dans le cadre de notre projet « Tricote un sourire » on a décidé de vous proposer une petite lecture très sympathique !

L’artiste plasticienne Annie Bascoul, revisite les collections du musée des Beaux-arts et de la Dentelle et donne sa propre interprétation des compositions en « point d’Alençon » faites de volutes, de fleurs et de bouquets. Elle nous propose une promenade dans un jardin extraordinaire où la dentelle, créée à partir du jeu entre un fil et une aiguille, se prête particulièrement aux jeux de transparence, d’ombre et de lumière.

P1690071

Le point d’Alençon, dont le secret fut longtemps gardé, est une dentelle à l’aiguille caractérisée par sa beauté et son inspiration florale. Au XVIIe siècle, la dentelle au point d’Alençon est sacrée « reine de la dentelle ». Son perfectionnement technique et son rendu délicat séduisent les cours d’Europe et plus particulièrement celle de Versailles.

P1690072

Dans une de ses installations, Annie Bascoul s’inspire de la collection du musée avec la création d’un grand moucharabieh (grillage en bois), L’œuvre reprend le processus de création de la dentelle à l’aiguille, mais à une échelle monumentale, puisque cette œuvre mesure trois mètres de long pour six mètres de large. Le visiteur est invité à entrer dans la dentelle au fur et à mesure qu’il se déplace autour et qu’il le traverse !

Dentelle au jardin, Annie Bascoul, Éditions Musée des beaux-arts et de la dentelle d’Alençon, 2011

Revenir en haut de la page

Newsletter n°13

Voici la nouvelle newsletter ! Au programme : Petit retour sur le Salon de l’Aiguille en Fête à Paris, un prochain rendez-vous au festival Textile(s) à Rosny-sur-Seine et nos différents projets !

Après le succès du projet « Ensemble nous sommes Monet », nous vous préparons la suite de l’aventure ! A très vite dans la prochaine newsletter pour la découvrir !

 

newsletter13

Pour la télécharger, c’est par ici : newslettertricoteunsourire13

Si vous n’êtes pas encore abonné, c’est l’occasion ! Allez dans la rubrique contact et envoyez-nous un mail avec en objet « Newsletter » !

A très bientôt,

L’équipe de Tricote un sourire

Revenir en haut de la page

La petite bibliothèque #6

C’est le retour de la petite bibliothèque ! Après avoir vu Suzanne ou avoir participé à l’oeuvre, vous avez envie d’en savoir plus sur Monet ? Cet ouvrage est fait pour vous !

Issu de la collection des « Découvertes Gallimard/ Réunion des musées nationaux », ce livre écrit par Sylvie Patin est consacré à Monet, l’un des principaux membres et fondateurs de l’impressionnisme. Retraçant la vie de l’artiste de sa naissance à Paris jusqu’à sa mort à Giverny, cet ouvrage est illustré par les œuvres du peintre, mais aussi par des photographies d’époques ainsi que d’autres documents non connus du grand public.

P1680574

La synthèse faite par Sylvie Patin s’appuie notamment sur la correspondance de Monet avec sa famille et ses amis, donnant ainsi un aspect presque confidentiel aux informations recueillis par le lecteur. On y découvre ainsi un artiste qui a peiné durant sa vie à imposer sa vision de la peinture, avant de devenir une référence en la matière.

À travers la vie de Monet, c’est la vie du mouvement impressionniste qui est retracée, mais aussi la vie de cette époque ou l’industrialisation vient bouleverser la vie des Français. Un changement qui a inspiré les impressionnistes, dans une deuxième partie du XXème siècle où se côtoient Cézanne, Manet, Rodin, Zola, Maupassant ou encore Clemenceau.

P1680575

Amateurs d’art, d’histoire, de Monet ou simples curieux : ce livre complet en tous points est fait pour vous !

Monet « Un œil… mais, bon dieu, quel œil !  » , Sylvie Patin¸ Éditions Gallimard / Réunion des musées nationaux, 1991

Revenir en haut de la page

Mets ton bonnet… en carrés !

Et voici… La collection 2016 !

bonnets innocent

Depuis 11 ans, la marque de smoothies Innocent s’associe aux petits frères des Pauvres pour une opération d’envergure : l’opération « Mets ton bonnet ! » Le principe ? Chacun, qu’il soit débutant ou averti, peut tricoter un ou plusieurs petits bonnets destinés à couvrir les bouteilles de smoothies pour qu’ils n’attrapent pas froid… Les bouteilles sont ensuite mises en vente dans toute la France, et la vente de chaque bouteille couverte d’un bonnet rapporte 0,20€ à l’association des petits frères des Pauvres qui vient en aide aux personnes âgées isolées. Du tricot qui donne le sourire… comme nous !p1840316

Cette année encore, nous avons participé à l’opération… Mais, comme à notre habitude, avec des carrés ! De nombreux carrés trop petits ou trop grands pour être utilisés dans un tableau ont été assemblés afin de faire des bonnets. D’autres bonnet ont été tricotés directement et rassemblés à Citémômes. De nombreux tricoteurs et couturiers ont participé à cette belle aventure… Merci à eux !

img_1692

img_1694

Vous pouvez retrouver les petits bonnets dans les rayons de tous les magasins vendant les smoothies Innocent… Peut-être retrouverez vous le vôtre ? Et à l’année prochaine !

Plus d’informations sur l’opération ici

Revenir en haut de la page

Chiharu Shiota au Bon marché

img_2311

Pendant les cinq jours passés à Paris, l’équipe de Tricote un sourire a accompagné Lumi a l’exposition du Bon Marché Rive Gauche (24 rue de Sèvres, 75007 Paris). Une exposition magnifique réalisée par Chiharu Shiota, artiste japonaise reconnue notamment par ses spectaculaires installations de fils tissés. C’était une occasion à ne pas manquer pour l’équipe de Tricote un sourire, toujours à l’affut des nouveautés autour du fil !

Le Bon Marché est l’écrin parfait pour cette exposition. Ce lieu n’est pas seulement un magasin où l’on vient faire son shopping, mais où l’on vient aussi flâner, découvrir des artistes…

Pour son exposition Where are we going ? Chiharu Shiota a réalisé une installation monumentale en fil blanc, invitant à un départ pour une destination inconnue. Selon l’artiste, « La vie est un voyage sans destination ».

L’exposition est en place jusqu’au 18 février. Plus que deux jours pour en profiter ! Si vous le souhaitez, vous pouvez profiter de visites commentées de l’exposition et des visites suivies d’ateliers artistiques pour les enfants les samedis. Plus d’informations sur le site du Bon Marché

Revenir en haut de la page

Les rencontres de Lumi au salon de l’Aiguille en Fête

240 exposants… Cela a permis à Lumi accompagné de l’équipe de Tricote un sourire de faire de bien belles rencontres !

Les candidats de l’émission cousu-main avaient répondu à l’appel du salon ! De bien belles créations étaient visibles sur leur stand… Préférez-vous le style rock de Jésus, la robe raffinée d’Adelino ou les inspirations cosplay de la robe de Nadia ?

L’école de la maille de Paris nous a ouvert ses cahiers d’inspiration…

… Et Lumi a rencontré un grand copain au stand des laines alpaca Toft !

Nous avons pu admirer les œuvres de différents artistes dans l’exposition « Esprit Scandinave », comme celles de Malin Lager qui réalise des œuvres en tissu et broderie. Celle-ci est tellement réaliste qu’on dirait une photographie !

img_2616

Lumi a beaucoup aimé les pièces uniques réalisées en tricot par la créatrice Geske Svensson, mais aussi l’installation du projet PATCH’ sur le thème « Voyage dans le grand nord » (dont nous vous parlerons plus en détail dans un prochain article), les fleurs en fil et tissu de Martine Myrup…

… Et la rencontre avec Ramdi Samsonsen, artiste textile des Iles Féroé

Avec tous les tricoteuses et tricoteurs venus nous rendre visite…

Ce fut un salon riche en rencontres pour Lumi et l’équipe de Tricote un Sourire !

A bientôt pour la suite de nos aventures à Paris !

Revenir en haut de la page

La championne de tricot tricote des carrés !

A l’occasion du Salon de l’Aiguille en Fête à Paris, Catherine Bouënard, championne de France de vitesse de tricot depuis 2013, est venu visiter notre stand et tricoter quelques carrés.

Sous les yeux attentifs de Suzanne, la championne de France a dévoilé sa technique particulière de tricot : en coinçant l’aiguille droite entre ses cuisses, elle gagne en rapidité, ce qui lui a permis d’établir le record de France à 264 mailles endroit en 3 minutes ! Encore quelques efforts pour atteindre le record mondial à 298 mailles  !

Cette année encore, Catherine Bouënard remettait son titre en jeu. Elle a remporté pour la cinquième année consécutive le championnat de France de tricot avec, toujours, 264 mailles en trois minutes. Sa plus sérieuse adversaire s’est arrêtée à 258 mailles. Vous pouvez retrouver un petit reportage vidéo sur Catherine Bouënard réalisé par France 2 ici

A bientôt pour la suite de nos aventures à l’Aiguille en Fête !

Revenir en haut de la page