BLOG, Petite bibliothèque

Petite bibliothèque #35

TRICOTS & PULLS MARINS –

De la mer du Nord à l’océan Atlantique

En prévision du Salon Créativa de Rouen, où nous serons bientôt présents du 26 au 29 septembre prochains et mettrons à l’honneur les océans la mode marine, nous vous proposons de découvrir ce très beau livre publié aux Éditions de la Martinière « Tricots & pulls marins ».

Pulls, vestes, écharpes, accessoires… plus de 45 fiches modèles sont réunies dans cet ouvrage. Losanges horizontaux, torsades doubles, petites vagues, damiers, lignes de mariage : des points plus que centenaires, tous originaires de la mer du Nord et de l’océan Atlantique. Présentés et proposés par Luce Smits, styliste modéliste qui développe depuis une cinquantaine d’année des pièces uniques, ces tricots sont aussi et avant tout la mémoire d’une époque. Tel un voyage dans le temps et la maille, ce beau livre s’attache à rendre hommage aux hommes disparus en mer. Il retrace leur histoire et dévoile les spécificités de ces solides tricots qui accompagnaient les marins en haute mer et dont les caractéristiques des points sont liées à leur terre d’origine. Tricotés en laines de pays, ces pulls marins leur offraient un confort incomparable. Ils n’hésitaient pourtant pas à les troquer au cours de leurs escales contre des rations d’alcool, de biscuits ou de tabac : on en retrouve ainsi les traces au-delà de leur terre natale sur les Côtes d’Armor ou même d’Espagne. 

Rendez-vous au salon le dimanche à 17h pour découvrir notre défilé inspiré de la mode… en marinière ! 😉

Publicités
BLOG, Petite bibliothèque

Petite bibliothèque #34

JE ME METS AU TRICOT – Le guide de Lise Tailor

Tricoter fait partie de vos bonnes résolutions de la rentrée ? 

Taille des aiguilles, choix de la laine, techniques de montage des mailles et points endroits, envers, mailles torses… Vous n’arrivez cependant pas à vous y retrouver !

Pas de panique, Je me mets au tricot est là pour vous aider ! Dans ce petit guide indispensable, la  blogueuse Lise Tailor vous dit tout ce qu’il faut savoir pour débuter en douceur, apprendre les bons gestes et faire les meilleurs choix dès le début, comprendre les bases pour tricoter sans peine et être fier du résultat, chacun.e selon son talent et son expérience. Pour les tricoteu.rs.ses aguerri.e.s, elle détaille aussi les pratiques les plus utilisées aujourd’hui : tricot aux aiguilles circulaires, décryptage de patrons anglais, blocage de l’ouvrage terminé… Une mine d’or pour tous les âges et tous les niveaux. 🙂 

À découvrir, lire, ou même offrir !

Éditions Eyrolles

BLOG, Petite bibliothèque

Petite bibliothèque #33

La Laine magique de Molosse

Il y a des jours comme ça, où tout commence bien… Molosse, lui, pense plutôt que quand ça commence bien, ça finit souvent mal. Et pour ne pas prendre de risque, il préfère rester à la maison, mais il s’ennuie vite. Par bonheur, sa compagne la Fée Porcine, qui peut lui exaucer trois voeux par jour, en réalise deux tout de lui suite : elle laisse à Molosse des aiguilles « automatiques » et une pelote magique de laine sans fin. Mais est-elle vraiment sans fin ? Tricoter, ce n’est pas vraiment la tasse de thé de Molosse. Mais si cette journée interminable mettait tellement de temps à passer, le mieux restait de s’asseoir et tricoter jusqu’à ce qu’elle s’achève. Puis de tricoter dehors, au vert, avec de nouveaux amis…

Tout l’humour subtil et discret de Sebastian Menschenmose se retrouve dans ce deuxième opus des aventures de Molosse et de la Fée Porcine qui peut chaque jour exaucer 3 vœux pour celui qui est devenu son compagnon. Un joli album à découvrir, lire et relire… Jusqu’à la toute dernière page !!! 

Une histoire racontée et illustrée par Sebastian Meschenmoser, MINEDITION.

BLOG, Petite bibliothèque

Petite bibliothèque #32

Femmes en Dior, Portraits d’élégance

Dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste 2016, consacré au thème du portrait, l’exposition « Femmes en Dior. Sublime élégance d’un portrait » du musée Christian Dior, situé à Granville (50), dans la Manche, proposait de découvrir l’œuvre et les inspirations du grand couturier à travers les femmes qui ont choisi et porté les créations de sa maison de couture.

Cet ouvrage, édité à l’occasion de l’exposition, offre un véritable parcours rétrospectif autour de femmes célèbres ambassadrices de la Maison Dior. De la princesse Margaret à Marion Cotillard en passant par Marilyn Monroe et Nathalie Portman, robes de soirées ou de mariées et autres tailleurs du couturier sont élégamment portés et mis en valeur par ces icônes d’hier et aujourd’hui. Plus qu’un simple catalogue d’exposition, une véritable histoire d’une prestigieuse maison de haute-couture à travers des portraits féminins et pièces de mode incontournables. 

À feuilleter, lire et admirer.

BLOG, Petite bibliothèque

Petite bibliothèque #31

La couverture

Laissons de côté les petits carrés de tricot le temps de lire une belle histoire… en petits carrés de tissu !

     Ce livre « en petits carreau » n’est pourtant pas une bande dessinée ni rien de semblable. On peut y voir une couverture faite de « recoupes » et chacun de ces morceaux aux motifs fleuris, cerises, écossais, éléphants ou quadrillés, a une histoire à raconter. Il était une fois une grand-mère qui laissa derrière elle un certain nombre de richesses. Mais pour ses enfants, la richesse n’était pas tant matérielle que sentimentale… Un joli petit album très graphique et plein de tendresse. Une couverture, une grand mère, des histoires… Cette tradition du plaid ou de la couverture dont chaque carré a été choisi, cousu ou brodé par un membre de la famille prend ici tout son sens et s’accompagne de la tradition orale, des petites histoires de famille au coin du feu ou avant d’aller se coucher.

La Couverture, Isabel Minhós Martins et Yara Kono, éditions Notari.

BLOG, Petite bibliothèque

Petite bibliothèque #30

Je veux un mouton ! 

À travers un petit guide pratique illustré de nombreuses photos de nos amie.s moutons et brebis, Marine Guillier offre ici de précieux conseils pour prendre soin de ces si joliment nommées « chaleureuses tondeuses écologiques« . Parce-que « grand terrain » ne rime pas forcément avec « corvée d’entretien », adopter un mouton s’impose comme une solution qui saura ravir petits et grands !

Mais comment chouchouter ces gentilles petites bêtes toutes douces ? Ouessant, Sheltand ? Solognote ? Quelle race choisir et pour quelle superficie de terrain ?

Alimentation, tonte, ce que chaque race aime ou n’aime pas, conseils de soins divers… Toutes les réponses à vos questions se trouvent dans ce joli livre.

Je veux un mouton !, Marine Guillier, éditions Larousse.

BLOG, Petite bibliothèque

La petite bibliothèque #28

Cléofée était une jeune fille appartenant au cercle fermé des fée et dotée d’un don très précieux : elle était tricoteuse de mots et savait déceler mieux que quiconque l’humeur du jour de celui qui faisait appel à elle et trouvait ce qui lui convenait parfaitement. De la culotte en jersey d’onomatopées au veston tricoté d’allitérations, sans oublier le poule-over de mots ampoulés, et bien d’autres… Toutes ses réalisations remportaient un franc succès et donnaient le sourire à celui ou celle à qui il était destiné !


Un album pour les 7 ans et plus qui nous procure un petit moment de joie et nous rappelle à quel point avec des fils et des aiguilles, voire un crochet, il est simple de tricoter des sourires !

Cléofée Tricoteuse de mots, texte de  Lili Pissenlit, illustrations de Barbara Brun. 

BLOG, Petite bibliothèque

La petite bibliothèque #27

Aborder la mode sous l’angle de l’histoire de l’art et montrer les liens subtils du féminin et du masculin, dont les rôles et les vêtements sont redéfinis, telle est l’ambition de cet ouvrage. Les échos avec le monde contemporain ne se font pas prier, à l’instar des corsets de Jean-Paul Gaultier, inspirés de ceux de sa grand-mère, née à la période de l’impressionnisme.

mode-impressionniste_couverture

Alors que les impressions s’éternisent sur les toiles de quelques artistes, le XIXe siècle est en marche. Le temps, aussi discret qu’un battement de cil, se pavane dans les vestons et se balance à la ceinture des corsages, mais il court inlassablement Dans le cliquetis des rouages, les machines séquencent la vie, la mode. La révolution industrielle a sacré une nouvelle ère, celle de la machine et de ses propriétaires, celle de l’avènement d’une bourgeoisie narcissique. Le portrait est le caprice ultime, il arrête le temps.

mode_impressionniste_page_11

Cet ouvrage a été publié à l’occasion de l’exposition « La mode au temps de l’impressionnisme. Derrière la montre, le corset » présentée au Musée de l’horlogerie de Saint-Nicolas d’Aliermont et réalisée par sa directrice, Hélène du Mazaubrun. Elle s’est déroulée du 3 juin au 31 décembre 2016, dans le cadre du festival Normandie Impressionniste.

Les peintres de l’époque de l’impressionnisme se sont intéressés aux vêtements, parce qu’ils sont les témoins de l’air du temps et qu’ils affichent la modernité : nouveaux tissus, nouvelles coupes. Certains accessoires deviennent des éléments incontournables, dont la montre à gousset. Une autre grande nouveauté est la démocratisation du portrait photographique pour lequel il est de bon ton de poser avec sa montre laissée discrètement apparente. L’exposition décrypte le portrait bourgeois dans son intimité, jusqu’au-dessous du corset, et en société, afin d’interroger le jeu des apparences et des convenances.

La mode au temps de l’impressionnisme. Derrière la montre, le corset, Catalogue d’exposition aux éditions Point de Vues.

BLOG, Petite bibliothèque

La petite bibliothèque #26

61u3YiNokcL._SX258_BO1,204,203,200_

Réparatrice de choses brisées, la mère de Louise avait quelque chose de l’araignée, elle était tisserande et réparait des tapisseries. Pendant son enfance, Louise a fait son apprentissage auprès d’elle, avant de devenir elle-même artiste tapissière. Louise a travaillé le tissu tout au long de sa carrière, et cet album biographique est une illustration de l’expérience qui lui a inspiré ses œuvres les plus célèbres, celle de l’enfant tissant aux côtés d’une mère aimante et attentionnée. Par son récit poétique et superbement nuancé, le livre déploie sous nos yeux la relation entre la mère et la fille, et jette un jour lumineux sur le tissage des souvenirs en chacun de nous.

114637491_o

Louise Bourgeois (1911–2010) est une artiste moderne de réputation internationale, connue pour ses sculptures faites de bois, d’acier, de pierre et de caoutchouc moulé. La plus célèbre, Maman, est une araignée de plus de dix mètres de hauteur, qui se trouve depuis 2004 au Musée des Beaux-Arts du Canada.

louise_bourgeois_maman

« Si on abîme sa toile, l’araignée ne s’énerve pas. Elle la tisse et la répare. »

Berceuse en chiffons, la vie tissée de Louise Bourgeois, texte de Amy Novesky, illustrations de Isabelle Arsenault, aux éditions La Pastèque.

BLOG, Petite bibliothèque

La petite bibliothèque #25

Des pliages en tissu faciles à réaliser qui permettent d’égayer des patchworks traditionnels : Ce précieux recueil présente 22 magnifiques projets de patchworks, de gilets et de coussins.

5177GQKKG6L._SX258_BO1,204,203,200_

La plupart des pliages sont réalisés à partir d’un seul carré de tissu, ce qui permet de leur donner forme facilement et rapidement. Chaque projet est expliqué en détail, les techniques de pliage sont données en pas à pas et accompagnées à chaque étape de photographies détaillées. Ce livre explique 8 pliages qui permettent de donner forme à des étoiles, des losanges, des fleurs épanouies, des roses en bouton ou en spirale, des moulins à vent, des fleurs à base de polygones et des kimonos.

53d68ef93c5c66e5590c50bdcd3df6f5

L’origami, Pliages textiles. Projets créatifs en patchwork, de Rebecca Wat, éditions de Saxe.