« Le Jardin Magique de Monet » à Bohin : les Fées du jardin ! 🌸✨

Notre exposition évènement « Le Jardin Magique de Monet » se poursuit à la Manufacture Bohin (Saint-Sulpice-sur-Risle, dans l’Orne) !

Ce projet, parallèle à « Ensemble nous sommes Monet », a pour objectif de diversifier les entrées artistiques et toucher davantage de personnes. 

Nous avons choisi de nous ouvrir à toutes les formes d’arts textiles en créant un jardin participatif.
Dans cette dynamique, nous souhaitions également valoriser les savoir-faire textiles pour valoriser à la fois la puissance et la richesse du collectif,
mais aussi les compétences et qualités d’artistes
qui dédient leur vie à leur art et à leurs passions.
Nous avons donc sélectionné des artistes, artisans d’art et créateurs afin d’étoffer ce jardin

et pousser les limites de l’imagination.

Découvrez leurs créations dans l’exposition et rendez-vous à la boutique Bohin

(au RDC) ou sur leur site internet pour plus d’informations.

Lorem ipsum dolor sit amet, consecte

✨ Les Fées du Jardin ✨

Lorem ipsum dolor sit amet, consec

Clémence Gueib

« Née à Nancy en 1985, J’ai grandi dans une famille d’artistes. 

C’est donc naturellement que j’ai nourri un intérêt pour l’Art. Après un passage à l’Ecole Nationale Supérieure d ‘Art de Nancy, j’ai choisi de me former au métier de costumière en intégrant en 2005, un Diplôme des Métiers d’Arts en région parisienne. Déjà fortement attirée par le textile, c’est lors de cette formation que j’apprends à travailler cette matière, 

et que peu à peu, je m’exprime grâce à elle.
Après l’obtention de mon diplôme en 2007, je rentre dans ma région d’origine, et je
commence à travailler en tant que costumière au CCN Ballet de Lorraine, et à l’Opéra
National de Lorraine.
C’est en 2011, que le besoin de création me pousse à associer ma passion pour les
insectes et mon amour du tissu. C’est ainsi que je crée mon premier scarabée.
Mon travail évoque des cabinets de curiosités, la nature, et plus particulièrement les
insectes. En m’inspirant des cadres entomologiques, je couds, je brode des sculptures
textiles hyperréalistes. J’essaye de copier l’insecte, texture, forme, couleurs… Ce travail est
un moyen d’interroger la matière textile en l’utilisant comme médium pictural. J’aime l’idée
de faire disparaître la matière au profit du sujet, et ainsi interroger le public en rendant
flou les frontières entre le réel et sa représentation. Lorsque je crée des bijoux, mon
travail est plus fantaisiste. Je choisi un tissu qui m’inspire, des perles, des paillettes…
J’évoque alors l’insecte plus que je ne le copie. J’utilise des tissus précieux que je récupère,
des fils de soie, des perles anciennes, des pierres semi précieuses…
J’ai présenté mon travail à plusieurs occasions, marchés d’artisans, Journées Européennes
des Métiers d ‘Art, exposition « L’amour des voyages » au Pôle Bijou à Baccarat. »

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Marielle Olivier

Marielle Olivier

Mon Instagram : 

@marielle.olivier.mof

Enfant du Loir-et-Cher, elle admire le travail et l’ingéniosité des artisans des châteaux de
la Loire. Le monde végétal, le fil et la dextérité sont un fil conducteur.

 Après 3 années passées à décrypter les ouvrages anciens sur la technique dentellière de la guipure d’Irlande, elle décide de tenter le concours des Un des Meilleurs Ouvriers de France
(MOF). En 2011, après l’élaboration d’un projet et sa réalisation, le titre prestigieux est
obtenu grâce à une paire de mitaines longues en soie ivoire sur le thème décoratif de
l’Art nouveau. Elle explore la botanique emblématique normande : les violettes de
Rouen, les nymphéas de Monet ou encore les marguerites poussant au pied de la
« Jeune fille à l’ombrelle ».
Présidente des MOF de Seine-Maritime depuis 2018 et présidente des MOF de
Normandie depuis 2022, elle s’implique dans la transmission des savoir-faire. Avec son
équipe, elle participe au rayonnement de l’excellence par l’organisation du concours
« Un des Meilleurs Apprentis de France » auprès des établissements de formation
professionnelle et ce dans plus de 100 métiers.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

KaPhéine

 

 

Mon site : 

https://www.kapheine-art.fr/

 

Mon insta : 

@kapheine

Artiste plasticienne, graphiste et designer textile, vit et travaille à Rouen.
KaPhéine met au coeur de son travail la recherche, l’expérimentation et le
détournement. Le jeu, les combinaisons de formes et de matières, les superpositions,
les rapprochements singuliers et le déplacement, voilà ce qui se révèle, que ce soit
dans ses tableaux, ses peintures murales, ses collections de papier peint, de papeterie,
d’accessoires pour la mode et la décoration d’intérieur.

Elle a été :
– Finaliste Design Award papier peint Graham and Brown (2016) / 4ème prix Gerflor
International Design Award (2016) / Trophée artiste solidaire Art Freedom Paris
(2015) / Prix de peinture Le Cercle des artistes de Paris (2015)
– Parue dans « De fil en aiguille, la broderie dans l’art contemporain »
de Charlotte Vannier Editions Pyramid (2018)
Ses collaborations : Catcharts (papier peint et motif textile), Aplomb Decoration (motif
textile), Tsanta Studio Architecte (papier peint, décoration murale), Lycée Jeanne d’Arc
Rouen (Workshops), Luna Rosa (Illustrations livre), Citémômes / Tricote un sourire
(Tableaux géants en carrés de tricot)
Sa nouvelle marque « SUMMER BAGS & WINTER PILLOWS » débute à l’été 2022
avec sa première sortie lors de l’expo jardin magique !

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Anaïs Hivon

« Après un bac arts appliqués à Quimper, j’ai étudié le design textile aux Beaux-Arts de
Mulhouse puis à Rennes, le design. J’ai découvert le tissage en Roumanie lors d’un Erasmus.
A mon retour en France, j’ai souhaité retourner au lycée pour pour apprendre les bases de
la couture et j’ai fais un stage chez Hervé Le Bihan, un tisserand traditionnel à Locronan.
Les matières, les fils, le textile, leurs traditions et savoir faire me passionnent.
De l’installation au bijou, j’essaie de m’amuser avec « des bouts de chiffon » dans un univers
poétique s’inspirant le plus souvent de la nature.
La nature fascine, elle est faite de détails tels les mousses, les lychens, etc….Parfois ils
sont mal considérés. Pourtant il s’agit de microcosmes d’une riche diversité. La variété
d’espèces, de formes, de couleurs est extraordinaire. Le jardin japonais a compris cela. Il met
à l’honneur les mousses dans ses compositions.
La matière moelleuse des mousses évoque pour moi le fil, la tapisserie, le réconfort du
textile, le précieux et le temps nécessaire au « faire » qu’il s’agisse de la main ou de la nature.
Dans ses petites serres, les mousses textiles évoquent de petits paysages qui soulignent le
fragile et le précieux de la nature dans ses détails. »

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Emilie Bredel

 

Mon site : 

www.emiliebredel.com

Mon insta : 

@emiliebredel 

Dessinatrice passionnée, amoureuse de la nature et de sa faune, Emilie Bredel n’a de cesse
depuis bientôt dix ans, d’en chercher les lignes essentielles. Des lignes, patiemment épurées
comme pour efacer la main de l’Homme et rendre hommage, humblement, aux beautés
animales et végétales. Après s’être formée à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts
Décoratifs de Paris en Design Textile et matière, sa rencontre avec le fil de fer a donné
naissance à une collection de sculptures aériennes, aux traits empreints de douceur et de
poésie. Elle manie ce matériau brut avec afection pour tenter de le transcender et lui
apporter une forme de pureté ; un état d’innocence proche de l’univers de l’enfance.
Après une première étape de travail au crayon pendant laquelle elle étudie ses sujets
d’inspiration sous toutes les coutures, elle dessine dans l’espace, traduisant les volumes en
lignes.
Par leurs regards et leurs expressions, ces illustrations aux traits de métal semblent
prendre vie. Cette émotion se renforce lorsque les ombres s’animent avec la lumière.
Chaque pièce est réalisée à la main dans son atelier à Rouen.
Alors que notre environnement est menacé et que nombre d’espèces sont en voie de
disparition, il lui tient à cœur d’en montrer toute la beauté de la faune et de la flore.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Laurence Aguerre




Mon site : 

www.laurenceaguerre.paris


Mon insta : 

@laurence.aguerre

Dans un processus lent et minutieux Laurence Aguerre conçoit et façonne avec une
large palette de techniques textiles traditionnelles et contemporaines, des œuvres
végétales uniques, légères et délicates.
Dentelle à l’aiguille et au crochet, en piqué libre, tissage, tressage, façonnage, broderie,
feutre à l’aiguille, teinture… Animée par une grande passion textile qu’elle nourrit
depuis son enfance, elle enrichit continuellement sa palette de nouvelles pratiques, en
emprunte à d’autres domaines d’application, perpétue des savoir-faire parfois oubliés.
Elle métamorphose fils et étoffes de coton, de soie, de lin, fibres de laine, fils de métal,
perles de verre et de cristal…
Matières, techniques, couleurs, Laurence explore, expérimente, détourne, mixe, fait
dialoguer, innove et crée l’alchimie dans une démarche singulière et contemporaine. Elle
sculpte le mouvement et défie les équilibres. Sous ses doigts s’éveille un univers végétal
qu’un souffle d’air suffit à mettre en mouvement.
Au-delà d’une approche botanique, elle propose une interprétation libre, une
célébration d’une nature raffinée et sauvage, une quête de sensations, d’émotions.
Transmettre l’émerveillement, apporter de la douceur et de la légèreté dans nos vies
chahutées, offrir une parenthèse apaisante.
Des mini-jardins aux grandes installations, dans un rayon de lumière qui révèle leur
transparence ou par le jeu de leurs ombres subtiles, immobiles ou vacillantes dans le
vent, ces fleurs animent tous les décors d’une douce poésie.
Un visiteur qui se penche pour humer leur parfum, ou une abeille qui vient se poser
pour les butiner sont ses plus belles récompenses.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Mathilde Milot

mathilde-730x1024

« Après un bac Arts-plastiques à Rouen, un passage en psychologie puis en médiation
culturelle à Marseille et à la Sorbonne, différents chemins se présentent, des orientations
diverses mais un seul mot est maître : créer.
Créer des outils pédagogiques pour les jeunes publics afin qu’ils découvrent le monde
qui les entourent, créer du lien social grâce à des projets de développement culturel,
créer des outils innovants pour sensibiliser au développement durable, créer des
installations artisiques, créer, tout simplement, partager, transmettre, découvrir… et
mettre l’art et la création dans chaque projet comme un soupçon d’âme et de
questionnement.
En 2007, fondation de l’association Citémômes qui aujourd’hui gère des projets culturels
en Normandie et dans toute la France. En 2016, le projet « Tricote un sourire » emmène
l’équipe de l’association à New-York avec une toile géante de Monet réalisée en carrés
de tricot, le début d’une belle aventure familiale qui mobilise des milliers de personnes.
Créer un peu de poésie et de légèreté… S’inspirer de la nature, du quotidien, des petits
instants futiles et fugaces du quotidien.
Le textile comme une révélation… Des palettes de couleurs et de motifs, une source
d’inspiration infinie…
Chasseuse de couleurs, collectionneuse, passionnée de récupération, de détournements
d’objets et de « déchets », amatrice des cabinets de curiosités et d’art… poser et
proposer un regard sur la beauté de notre monde. »

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Rendez-vous avant le 5 novembre à la Manufacture Bohin pour découvrir « Le Jardin Magique de Monet » ! 🌸

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.