Tricotons le Havre et son Jardin Magique

Le grand final de notre opération « Tricotons le Havre », c’était le dimanche 07 octobre, au Fort de Tourneville au Havre !IMG_8292C’est grâce au travail entrepris depuis début avril par les havrais et les fabriques de la ville, que cette performance éphémère a pu voir le jour. Un défi réussi avec la collecte de plus de 50 000 carrés !

Au final, un grand jardin magique composé de ces carrés, de 150 couvertures, des centaines de fleurs, des animaux en tricot et crochet, 80 chaises recouvertes et la caravane « Pompons » !

Cette journée de folie a commencé tôt le matin, avec la mobilisation importante des bénévoles. C’est sous une tente de 700 mètres carrés que le jardin a pris forme et s’est rempli de couleurs ! Malgré les quelques gouttes du matin, les rafales de vent ont poussé les nuages pour  nous permettre d’investir l’extérieur soit sur 3000 mètres carrés en tout sur les 8000 mètres carrés de terrain de la place centrale du fort !

IMG_8295

Tout au long de l’après-midi, des ateliers « fleurs pompons », une expo-photo et aussi, le mot JARDIN qui s’est dessiné sur l’herbe du Fort. Chacun a déposé son, ou ses carrés…

… pour cette œuvre participatif et éphémère, qui a été immortalisé vu du ciel grâce à un drone.

DCIM100MEDIADJI_0024.JPGDCIM100MEDIADJI_0017.JPG

Vous avez été plus de 1400 personnes à être venu partager dans la bonne humeur ce moment et bien sûr, le goûter !

IMG_8627

C’est avec plaisir que nous avons passé la journée et plus particulièrement, cet après-midi, avec vous dans ce décor unique animé par une ambiance conviviale !

Publicités

Salon Vogue Knitting Live – New York 2018

Voici notre petit retour sur le salon Vogue Knitting live qui s’est déroulé, il y a une semaine maintenant à New-York au Marriott hotel sur Times Square ! Nous étions invitées à présenter notre oeuvre géante de Monet en tricot qui trônait sur le podium au centre du salon.

IMG_4769

IMG_8163

Une joie immense pour nous de la voir pour la première fois debout ! Et une joie aussi de la partager avec des milliers de personnes venues au salon ! Nous avions un stand à l’extérieur de la Marketplace juste à l’entrée du salon pour présenter le projet, faire des ateliers tricot et présenter aussi le projet « Jardin magique » (on reviendra en détails sur ce projet dans un autre article !).

IMG_8493IMG_8356

Et le samedi midi, nous intervenions sur la scène pour présenter officiellement l’oeuvre et sa genèse. Un moment fort en émotions ! Un discours en anglais devant une centaine de personnes…

Le salon Vogue Knitting live, c’est aussi des exposants de laines de toutes sortes, d’accessoires textiles et aussi d’autres créateurs…

Comme l’une de nos chouchous, London Kaye, que l’on avait déjà croisé l’année dernière !

26678361_1577660178936557_7002983340368477235_o

IMG_8392

Des rencontres aussi avec des auteurs de livres…

IMG_8405

Le salon, c’est aussi des rencontres avec la presse… Nous avons eu le plaisir d’accueillir un journaliste de « French Morning », la web tv des français aux États-Unis (reportage disponible sur leur page Facebook) et aussi l’équipe de TV5 Monde pour l’émission « Rendez-vous en Amérique » (diffusion en février 2018).

3 jours de bonheur à partager et échanger autour de projets artistiques, d’art textile et de laine !

Une mission réussie pour notre équipe de choc !

IMG_8523

 

La petite bibliothèque #9

 

Maintenant que l’on vous a fait découvrir un ouvrage avec 300 points de tricot, on passe aux mailles ! Car oui, si l’on veut faire preuve d’originalité avec un carré pas comme les autres pour le projet « tricote un sourire » il faut tout de même maîtriser quelques techniques !

 

P1690067

Dans cet ouvrage, Il ne s’agit pas d’un livre de technique ou de patrons. L’auteur y explore plutôt les textures qui peuvent être créée à partir de points de tricot relativement simples. Elle propose de sublimes photographies montrant comment le tricot peut refléter et s’enrichir de divers motifs trouvés dans la nature.

On peut se faire une idée du livre, en visitant son site web, où l’auteur présente aussi un autre livre dans le même esprit, mais portant sur la broderie.

P1690068

Le livre est une invitation à développer notre regard quant aux textures qu’on peut obtenir avec le tricot en jouant avec la tension, les fils, les coloris, les structures. Chaque page est une véritable fête pour les yeux !

Mailles- Les mouvements du fil, Françoise Tellier-Loumagne, Édition Broché, 2003

La petite bibliothèque #5

A tous les amoureux de la Normandie, notre nouvelle grande région !

Michel Carduner, natif de Toulon, mais conservateur des musées de Saint-Lô a découvert une province qui n’a pas seulement pour horizons les bocages et la mer, mais la vocation d’être une terre d’inventivité et de créativité : la Normandie !

Arts Populaires de Normandie est un ouvrage qui traite, à l’aide d’une iconographie judicieusement choisie et inédite en majeure partie, des objets qui constituent aujourd’hui le patrimoine des deux Normandie réunies.

P1710401.jpg

L’auteur y raconte toute l’histoire des activités de travail, et donc, de la vie quotidienne, des Normands du Haut Moyen Âge à nos jours et pose, ainsi, la question récurrente de la notion de patrimoine.

Ce recueil d’images offre au plus grand nombre et d’une manière attractive l’occasion d’accéder à ce que sont les racines historiques, politiques et économiques des talents productifs de notre région Normande.

P1710402

Si vous souhaitez en découvrir un peu pus sur ce patrimoine Normand méconnu, cet ouvrage parfaitement illustré est fait pour vous !

Arts Populaires de Normandie, Michel Carduner, Édition Ouest France, 2002

 

La p’tite Bibliothèque #2

Ne serait-ce pas à l’occasion de notre projet «tricote un sourire » la période idéale afin d’en découvrir un peu plus sur le textile ?

P1690063

Du taffetas au quilt, en passant par l’organdi ou la dentelle, découvrez dans ce très bel ouvrage, qui se présente comme un « dictionnaire du tissu », l’origine des mots du textile, leur histoire, leur évolution… parfois très surprenante !

Qu’ils soient liés au vocabulaire professionnel ou au langage courant (différentes étoffes, noms d’objets et de techniques liés au textile) on trouve dans chaque article une explication du mot traité, son origine ou son étymologie, son emploi imagé s’il y a lieu et, quand c’est pertinent, une citation l’illustrant. Au-delà des explications techniques, l’auteur rend compte de la « mémoire » culturelle du mot.

P1690064

Vous découvrirez de fil en aiguille dans ce lexique du textile des noms de matières totalement inconnues du grand public et parfois remises au goût du jour, une réelle richesse culturelle !

Ancienne journaliste (quotidiens, magazines féminins et presse professionnelle textile), Claude Fauque se consacre, depuis les années 1990, à l’écriture et à la médiation culturelle.
Spécialiste du textile, elle a publié de nombreux ouvrages (La Martinière, Solar, Aubanel, Gallimard) et collaboré avec les acteurs du monde de la mode et du textile (dont Christian Lacroix). Elle est aussi sollicitée régulièrement en France et à l’étranger pour des conférences sur le textile, notamment à l’Institut français de la Mode.

 Les mots du textile, Claude Fauque, Éditeur Belin, 2013

 

Tricote-moi un tableau !

Et voici la surprise de Kaphéïne !

Ce projet s’inscrit dans l’opération « Ensemble nous sommes monet » avec l’idée de trouver de nouveaux moyens d’interprétation de tableau, et dans le cadre de ce projet, de manière textile.

Kaphéine, artiste plasticienne, passionnée de graphisme et de mailles, tel un laboratoire, teste de multiples approches de l’emploi du textile mêlé à de nombreux matériaux : photos, impressions graphiques, traits, mouvements, bois, feutres…

Le lancement a eu lieu lors de notre pique-nique « Tricot », le 16 avril dernier, lors du lancement du festival Normandie Impressionnisme. Et pour un pique-nique, rien de mieux que de tricoter le Déjeuner sur l’herbe de Claude Monet sur l’herbe du Square Verdrel !

Au début…

Kapheine1

Photo d’équipe

Kapheine11

Recto / Verso – Défilé printemps-été 2016 !

Kapheine2 Kapheine3

Découpage de l’oeuvre au fur et à mesure…

Kapheine12

C’est parti ! Une fois le tissu découpé, les aiguilles à tricoter rentrent en jeu !

kapheine16

Kapheine4 Kapheine7

Petite pause sur l’herbe…

Kapheine6 Kapheine5

Kapheine8 Kapheine9

Une pelote originale et unique !

Kapheine10

L’oeuvre est très grande 2,50×1,50 mètres ! Kaphéïne continue au fil de nos actions de tricoter cette oeuvre. Ainsi les curieux ont pu la découvrir à la manifestation Parc en fête à la maison du Parc du PNR des boucles de la Seine, dimanche dernier ! Entre deux averses, le tableau se promenait…

kapheine13 kapheine16

Ce coup-ci, Kaphéïne a sorti les bottes !

kapheine15  kapheine14

Et le projet continue… Comme toute expérience, nous avons hâte de voir le résultat !

Affaire à suivre !

Mais qui est Kaphéïne ?

Originaire de la commune de Sainte Anne en Guadeloupe, KaPhéine quitte son île pour Paris à l’âge de 6 ans. Petite fille, elle peint sur tous les supports qui lui tombent entre les mains et utilise le pastel, l’aquarelle, l’huile et l’acrylique en suivant les pas de sa soeur aînée. C’est en 1995, suite à un rêve, qu’elle décide de faire de la peinture sa passion, elle a des flashs, des visions. Et au détour d’une rue dans Paris, elle hume une bonne odeur de café et découvre dans un atelier de torréfaction les sacs de café en toile de jute sur lesquels elle prend plaisir à s’exprimer. Puis de recherches en découvertes,  elle utilise différents types de support pour y peindre ses émotions. Profondément marquée par la peinture murale et l’art décoratif, KaPhéine développe une œuvre plastique de manière autodidacte. Sa peinture évolue comme toute chose.

Artiste plurielle, KaPhéine explore le champs des possibles tant au niveau plastique, graphique que dans le domaine du design. De la représentation de personnages intimement mêlés à des motifs (ethniques, floraux, graphiques…) sur papier, toile, bois, tissu… elle approche une nouvelle forme d’expression plastique et graphique avec ses nouvelles créations de papiers composés dans un jeu de fond et de forme aux variations atmosphériques étonnantes. « J’aime la couleur, les harmonies, la composition (…) Il s’agit de mettre en relation les matières, les matériaux, de les faire dialoguer, de leur donner vie, volume et profondeur… une présence en quelque sorte »

Prix / Récompenses 2015
Trophée Artiste Solidaire (ART FREEDOM),  Prix de peinture (CERCLE DES ARTISTES DE PARIS), 4ème prix ex aequo CONCOURS INTL GERFLOR  DESIGN (création de motif pour revêtement mural et sol), finaliste concours de logos Ecole Conte.

Collaborations artistiques

– Conception et illustration de cartes postales autour d’une identité urbaine et ethnique
(MadrissimCards)

– Conception et réalisation de fresques murales (restaurant, clinique, école)

– Conception d’une collection de tableaux (boutique Art up déco)

– Collaboration pour la création de tableaux destinés à une reproduction en affiche et cartes
postales (Editions Braun)

– Collaboration avec une ONG sur un projet de création de prototypes d’objets de
décoration/souvenirs dans le cadre d’un programme d’aide au développement pour  les
femmes du Tadjikistan (Women economic empowerment in Tajikistan, projet co-financé par
OSI-Open Society Foundations et l’Union Européenne)

– Animation d’ateliers de peinture (Festival Normandie Impressionniste avril 2013)

Aujourd’hui, elle est en Bachelor DesignTextile (Ecole d’art appliqué Françoise Conte – Paris), en parallèle de son activité professionnelle de freelance. C’est une passionnée des mélanges et, est toujours à la recherche de nouvelles formes artistiques.

Kaphéïne est dans notre association depuis quelques années et s’est investie dans le projet « Tricote un sourire » dès le début de l’aventure !