BLOG, Petite bibliothèque

La petite bibliothèque #8

 

Vous n’avez pas fini d’en découvrir chaque jour un peu plus sur le textile avec notre projet « tricote un sourire »,  et on a la chance  d’habiter dans une région où le textile a eu une place très importante ! Aujourd’hui c’est à Elbeuf qu’on vous emmène découvrir ses emblématiques métiers à tisser !

P1690086

La « ville aux cent cheminées », telle qu’elle fut surnommée. D’Arthur Young à Thomas Corneille, de célèbres voyageurs du XVIIIe au XXe siècle ont raconté leur passage à Elbeuf. Partageant leurs impressions lorsqu’ils découvrent le paysage naturel et urbain par la route, le chemin de fer ou le fleuve. Ils témoignent aussi des modes de vie et de l’organisation sociale d’une cité ouvrière sous le contrôle des fabricants drapiers.

 

P1690087

À travers la réalisation de cet ouvrage, Pierre Largesse nous raconte la vie des Elbeuviens, du temps où l’industrie drapière était la principale activité économique de la ville. Découvrez l’histoire de la ville, la vie au quotidien à l’époque où l‘activité était encore en plein essor, et évidemment les mythiques fabriques.

Président de la Société d’Histoire d’Elbeuf et Vice-président de l’Institut CGT d’Histoire Sociale de Seine-Maritime, Pierre Largesse a écrit de nombreux ouvrages consacrés à l’histoire d’Elbeuf (Histoire de la distribution d’électricité à Elbeuf, Elbeuf: Des événements et des hommes, La Chambre et la fabrique: histoire de la Chambre de commerce d’Elbeuf de 1861 à 1914).

Elbeuf-Cité Drapière, Pierre Largesse, Édition Alan Sutton,2005

Publicités
BLOG, Petite bibliothèque

La petite bibliothèque #6

C’est le retour de la petite bibliothèque ! Après avoir vu Suzanne ou avoir participé à l’oeuvre, vous avez envie d’en savoir plus sur Monet ? Cet ouvrage est fait pour vous !

Issu de la collection des « Découvertes Gallimard/ Réunion des musées nationaux », ce livre écrit par Sylvie Patin est consacré à Monet, l’un des principaux membres et fondateurs de l’impressionnisme. Retraçant la vie de l’artiste de sa naissance à Paris jusqu’à sa mort à Giverny, cet ouvrage est illustré par les œuvres du peintre, mais aussi par des photographies d’époques ainsi que d’autres documents non connus du grand public.

P1680574

La synthèse faite par Sylvie Patin s’appuie notamment sur la correspondance de Monet avec sa famille et ses amis, donnant ainsi un aspect presque confidentiel aux informations recueillis par le lecteur. On y découvre ainsi un artiste qui a peiné durant sa vie à imposer sa vision de la peinture, avant de devenir une référence en la matière.

À travers la vie de Monet, c’est la vie du mouvement impressionniste qui est retracée, mais aussi la vie de cette époque ou l’industrialisation vient bouleverser la vie des Français. Un changement qui a inspiré les impressionnistes, dans une deuxième partie du XXème siècle où se côtoient Cézanne, Manet, Rodin, Zola, Maupassant ou encore Clemenceau.

P1680575

Amateurs d’art, d’histoire, de Monet ou simples curieux : ce livre complet en tous points est fait pour vous !

Monet « Un œil… mais, bon dieu, quel œil !  » , Sylvie Patin¸ Éditions Gallimard / Réunion des musées nationaux, 1991

Revenir en haut de la page

BLOG

Bon pour les livres !!!

illustration mouton monet

Ils viennent d’arriver… Les bons pour les livres sont prêts !

Si vous réservez votre livre, vous recevrez ce petit bon dans votre boîte aux lettres avant Noël !!! Vous pourrez comme ça, le glisser sous le sapin pour offrir des sourires à ceux que vous aimez, ou le garder précieusement pour venir retirer votre livre au salon de l’Aiguille en fête à Paris (http://www.aiguille-en-fete.paris/fr/accueil/), ou ensuite à Rouen, à notre association (www.citemome.fr) !

Pour réserver le livre, 2 choix : soit sur internet avec notre campagne ulule (https://fr.ulule.com/ensemble-nous-sommes-monet/), soit par courrier en imprimant ce formulaire (fiche réservation livre2016 ) et en nous le renvoyant accompagné d’un chèque à Citémômes 11 rue du moulinet 76000 Rouen

Merci à Cécile Porée pour cette superbe illustration ! Pour découvrir son univers, c’est par ici : http://cecileporee.blogspot.fr ou par là : https://www.instagram.com/cecile_poree/

En réservant dès maintenant le livre, vous apparaîtrez (si vous le désirez) sur notre page des contributeurs sur le site internet du projet « Tricote un sourire » et dans le livre !

Le livre sera composé de 120 pages, au format 21x21cm,avec des témoignages, des photos d’archives et les coulisses de l’aventure, et édité aux éditions point de vues à Rouen.

BLOG

Suzanne vue du ciel à Giverny

Première vidéo de notre série de voyages de notre oeuvre géante de Monet en tricot !

Suzanne est la personne représentée sur le tableau « Essai de figure en plein-air : Femme à l’ombrelle tournée vers la gauche » peint par Monet, à Giverny, en 1886. En effet, la belle fille du peintre a posé sur les colline qui surplombent le village, à plusieurs reprises. Aujourd’hui, 130 ans plus tard, voici le village cher au peintre et berceau de l’impressionnisme. Une lumière douce, au levé du jour, un dimanche matin.

 

Notre toile se trouve, au sol, dans le pré, à deux pas de l’hôtel Baudy, repère des peintres français et américains, dès 1886.

L’hôtel Baudy

p1790197

p1790152 p1790200

Des bois patinés par le temps, des tableaux accrochés aux murs, des chaises en fer forgé… Dans la rue principale de Giverny, l’ancien hôtel Baudy est une institution. Ici, Cézanne, Renoir, Sisley, Rodin et bien sûr Monet y passèrent de longs moments. Les peintres américains aussi. C’est d’ailleurs eux qui commencèrent à rendre le lieu célèbre. En 1886, William Metcalf, artiste pousse la porte de ce qui était alors une buvette-épicerie. Angélina et Gaston Baudy, l’accueille avec chaleur. Quelques jours plus tard, il revient avec des compatriotes. Séduits par la cuisine de Mme Baudy qui leur offre même une chambre, ils en font leur port d’attache. C’est là, qu’ils apprennent que Claude Monet habite à quelques pas. Le maître les recevra par la suite à déjeuner. Enthousiasmés, ils parlent de Giverny à leurs amis restés à Paris. C’est le début de la colonie américaine. Chaque fin de semaine, le train amène des groupes de joyeux peintres. Sargent, Robinson, Butler, Watson, Young, Mary Cassat… Tout le monde se donne rendez-vous à l’Hôtel Baudy. On s’y amuse jusque tard dans la nuit et les murs se couvrent de toiles en gage d’amitié mais aussi de paiement. Monet y passe de longues heures à discuter avec Clemenceau.

Aujourd’hui, l’Hôtel Baudy est un restaurant qui a gardé une émouvante authenticité. On y déguste une cuisine simple aux accents du terroir dans un cadre qui semble inchangé depuis la grande époque des peintres impressionnistes. A l’intérieur, dans un mélange de souvenirs. A l’extérieur, dans le petit jardin ombragé. Ou plutôt le parc. Dans la mouvance du jardin composé par Monet, la famille Baudy a créé elle aussi, un parc semé de roses anciennes. Dans un joyeux fouillis, on se balade dans des allées sinueuses parfumées et plantées de fleurs aux teintes douces. Juste à côté, l’atelier construit en 1887 sous l’impulsion des peintres est resté en l’état. Sous la verrière diffusant une lumière naturelle idéale, les inspirations les plus belles y sont nées. Nombreux sont les peintres à avoir trempé leurs pinceaux ici pour esquisser quelques nus. On s’y retrouvait en toute simplicité, en « famille ».

img_8551 img_8559 img_8561
On peut, aussi, apercevoir l’église de Giverny et son cimetière

L’église Sainte-Radegonde

p1580080

Tout autour de l’église, l’enclos paroissial accueille le pas des promeneurs. Ici, le 8 décembre 1926, Claude Monet fut enterré. Georges Clemenceau, son grand ami était présent, dans le froid de cette journée-là. C’est lui qui retira avant le départ, le drap noir apposé sur le cercueil en ayant ces mots : «  Pas de noir pour Monet ». Depuis, il repose en compagnie de Ernest Hoschedé, Alice sa seconde épouse et de Jean Monet, son fils, dans la tranquillité d’un petit cimetière.

p1580085 p1580088

p1580092 p1580116

Une tranquillité que l’on a failli lui retirer pour le faire inhumer au Panthéon. Un peu plus loin, on peut également apercevoir la tombe de Gérald et Florence Van der Kemp, les conservateurs qui firent revivre la maison de Monet et ses jardins rouverts au public en 1980.

Et puis, on regardant bien, on peut observer le musée des impressionnismes et la maison de Claude Monet avec ses jardins.

Un voyage à Giverny, vue du ciel, sur les terres de Monet !

La captation des images a été réalisé par Highline Film, notre partenaire.

Brief summary…

First video of our series of journeys of our huge work of knitted Monet. Suzanne is the person represented on the masterpiece  » Essay of figure in height-air: Woman in the parasol turned to the left  » paint by Monet, to Giverny, in 1886. Indeed, the stepdaughter of the painter put on hill which overhang the village, repeatedly. Today, 130 years later, here is the village expensive to the painter and the birthplace of the impressionism. A soft light, in the day sunrise, on a Sunday morning.
Our canvas / tapestry is, on the ground, in the meadow, just a step from the hotel Baudy, mark of the French and American painters, from 1886. We can perceive the church Sainte-Radegonde, where is buried Monet, as well as the museum of the impressionists and the house of Monet.
And of course, the Seine, on the horizon.

 

Évènements

Le JOUR J approche…

Plus que quelques jours avant de vous dévoiler le résultat de 4 mois de travail collectif, de superbes rencontres et de fun !

P1770067

15 000 carrés assemblés par des centaines de petites mains, tricotés par des milliers de personnes et des pompons gorgés de sourires réalisés lors de la Pompon tour party dans toute la Normandie !!!

P1770496

Nous avons hâte de vous présenter nos tableaux de tricot !

RDV place de la cathédrale, à Rouen, à midi, ce samedi (27 août) !

Ensuite, jusqu’à 18h vous pourrez aussi tricoter et assembler des carrés, pour maintenant, réaliser des couvertures pour des nouveaux-nés, soit placés en pouponnière, soit nés sous le secret, pour leur offrir, à notre tour, des sourires pour bien commencer leur vie !
Un espace livre d’or sera aussi mis en place pour venir mettre un petit mot et vous faire photographier pour garder un souvenir de cette journée mémorable !!!
Encore une bonne journée placée sous le signe de Monet !

En attendant, place aux finitions pour que tout soit prêt samedi !

P1760735 P1770260

A samedi !!!

Petite bibliothèque

La petite bibliothèque #5

A tous les amoureux de la Normandie, notre nouvelle grande région !

Michel Carduner, natif de Toulon, mais conservateur des musées de Saint-Lô a découvert une province qui n’a pas seulement pour horizons les bocages et la mer, mais la vocation d’être une terre d’inventivité et de créativité : la Normandie !

Arts Populaires de Normandie est un ouvrage qui traite, à l’aide d’une iconographie judicieusement choisie et inédite en majeure partie, des objets qui constituent aujourd’hui le patrimoine des deux Normandie réunies.

P1710401.jpg

L’auteur y raconte toute l’histoire des activités de travail, et donc, de la vie quotidienne, des Normands du Haut Moyen Âge à nos jours et pose, ainsi, la question récurrente de la notion de patrimoine.

Ce recueil d’images offre au plus grand nombre et d’une manière attractive l’occasion d’accéder à ce que sont les racines historiques, politiques et économiques des talents productifs de notre région Normande.

P1710402

Si vous souhaitez en découvrir un peu pus sur ce patrimoine Normand méconnu, cet ouvrage parfaitement illustré est fait pour vous !

Arts Populaires de Normandie, Michel Carduner, Édition Ouest France, 2002

 

Petite bibliothèque

La petite bibliothèque #4

Avis à toutes les tricoteuses de notre projet, ou d’ailleurs, ne voulez-vous pas vous perfectionner pour devenir des supers tricoteuses ? Pour cela, on vous a déniché un petit livre qui risque de vous donner pour le coup beaucoup de fil à retordre !

P1690069

Que vous soyez débutante ou déjà experte en la matière , ce petit dictionnaire du tricot du Karen Hemingway vous fait découvrir 300 points de tricot, avec pour chacun, un échantillon tricoté photographié, accompagné des conseils techniques pour commencer, ou finir un ouvrage, faire une lisière, des finitions, etc.

Cet ouvrage est bien plus qu’un catalogue de points et d’explications.

Toutes les techniques du tricot, loisir créatif de tout premier plan, sont analysées, expliquées et mises en valeur.
Vous y trouverez également des chapitres relatifs aux différents fils, aux finitions et au montage, ainsi qu’à l’entretien des lainages.

Grâce aux petits schémas et explications, le tricot deviendra un vrai jeu de pistes !

P1690070

De plus, un glossaire et un index très détaillés vous aiderons à connaître les termes exactes du tricot et enrichir un peu votre vocabulaire textile !

Pour celles ou ceux qui aiment vraiment le tricot, cela vous donnera la possibilité « d’aller encore plus loin » dans la réalisation d’ouvrages originaux et bien conçus.

A vos aiguilles !

Le Tricot en 300 points , méthodes et applications, Karen Hemingway, Édition Marabout, 2006

 


 

 

 

 

Évènements, BLOG

Pompons Tour Party

Suite à notre expérience au Festival Ouest Park, en octobre dernier, au Havre, nous avions envie de renouveler cette expérience dans le cadre du projet Ensemble nous sommes Monet. En effet, des milliers de pompons avaient été réalisé lors des 4 jours du festival havrais et avaient déclenché un réel enthousiasme. Les festivaliers réalisaient, très souvent, deux pompons : un pour la caravane (le projet, à l’époque) et un pour eux !

Grâce à des machines spécialisées pour réaliser les pompons, cette activité est simple, et ne met jamais en échec la personne qui réalise celui-ci ! C’est 100% de réussite !

afficheoffNI2016MonetPOMPONsparty

L’objectif de ce petit challenge est de passer différents messages : transmettre les valeurs du
projet « Ensemble nous sommes Monet », de rassembler les habitants de la région autour d’une projet commun, et en même temps, faire connaître le patrimoine textile, ou tout du mois, donner envie de le connaître.

Notre projet est là pour fédérer un maximum de monde, en particulier, des normands. Nous avons ainsi choisi différentes actions selon lesquelles nous touchons toute une diversité de publics. Les festivals et les plages permettent de créer une vitrine auprès des jeunes adultes tout en proposant une activité fun et haute en couleurs !

Et au final, être fiers de notre Normandie !

Pourquoi des pompons ?

Les pompons récoltés en même temps que les carrés, permettent à tous de participer. Même si le tricot reste relativement complexe, à première vue, le pompon reste abordable à partir de 3 ans et sans limite d’âge !

Avec l’ensemble des pompons, nous réaliserons une oeuvre surprise pour la tournée des oeuvres tricotées à la fin du festival Normandie Impressionniste.

Le début de la tournée

Première étape : Vendredi 24 juin, Le Rock dans tous ses états, Évreux (27)

Super ambiance pour la première étape de la ‪#‎Pomponstourparty‬ ! Avec en bande son : Louise AttaqueAaRONStuck In The SoundOdezenneNaive New BeatersLa Maison TellierAlice on the roofNuisible

Capture d’écran 2016-07-02 à 22.09.46

Capture d’écran 2016-07-02 à 22.27.42

Deuxième étape : Jeudi 30 juin, Beauregard au CHU à Caen (14)

Un vent de folie a circulé au CHU de Caen ! Des lapins, un roi, du maquillage, des tours de magie et des pompons se sont invités dans les chambres des enfants en pédiatrie, des plus grands en gériatrie et, pour finir, dans le hall ! Pour sourire même à l’hôpital !

P1690937 P1690942

P1700015   P1690972

P1700038

P1690978    P1690975

P1690951

P1700047 P1700041

P1700025   P1700021

RDV pour les prochaines étapes ! La prochaine, le dimanche 03 juillet à Beauregard !!!

Pour retrouver toutes les dates de la tournée, c’est par là !

A très vite !

BLOG

Mini-Maker faire à Rouen

Pour la Maker Faire de Rouen, le week-end dernier, nous avons été accueilli dans un lieu magnifique : une ancienne filature de lin et de coton !

La filature de la Foudre : De la fibre de lin à la fibre optique

Situé à Petit-Quevilly, Seine Innopolis a pris ses quartiers au cœur d’un ancien bâtiment créé en 1835 et dédié autrefois au tissage du lin puis du coton. Baptisé à cette époque la Foudre (nom emprunté à un remorqueur dont la machine à vapeur avait été récupérée pour alimenter cette enceinte), ce symbole de la révolution industrielle fut une référence nationale au XIXème siècle : près de 700 personnes y étaient employées.

Admiré par Maupassant (qui le citera dans Bel Ami) et nombre de ses contemporains pour sa taille exceptionnelle – le bâtiment principal dit « la Grande Fabrique » mesure à lui seul 150m de long – cette unité était à l’époque la plus grande de France. Son gigantesque bâtiment, dû à l’architecte écossais Fairbain, est un modèle de l’architecture industrielle du 19ème siècle tant par son aspect que par sa modernité, avec ses planchers « fireproof », c’est-à-dire à l’épreuve du feu.

foudre Sans titre

crédits : Archives municipales

Désaffecté en 1999, après avoir changé plusieurs fois de fonctions, ce lieu revit désormais pour battre au rythme des technologies du digital. Seine Innopolis, pôle des technologies de l’information et de la communication, a ouvert ses portes en centre ville en 2013.

P1650517 P1650527

Plus de 80 entreprises y sont installées et 300 emplois crées, de l’ingénierie informatique à la télémédecine, du studio de jeux vidéo à l’agence de communication. Seine Innopolis est un vivier de jeunes talents et un lieu d’échanges. Loin d’être concurrentes, les sociétés sont complémentaires car elles profitent d’un réseau, d’un accompagnement, de formations, de conférences, d’événements… En janvier dernier par exemple, la startup basée dans la pépinière, CreativeData, a présenté ses produits au salon de la haute technologie et de l’innovation numérique, à Las Vegas. Elle a fait partie des 8 startups qui ont exposé à l’EurekaPark (salon dédié aux innovations des startups) et de la délégation de 60 entreprises régionales.

C’est donc à Seine Innopolis, que la Maker Faire de Rouen a décidé de poser ses bagages et d’inviter ses makers !

Mais c’est quoi une Maker faire ?

La Maker Faire est à la fois une fête de la science, une foire populaire et l’événement de référence de l’innovation partout dans le monde. Ce concept totalement unique regroupe stands de démonstration, ateliers de découverte, spectacles et conférences autour des thèmes de la créativité, de la fabrication, des cultures Do It Yourself et Makers. Cet événement réunit des passionnés de technologies, des artisans, des industriels, des amateurs, des ingénieurs, des clubs de science, des artistes, des étudiants et des Start’Up. Ensemble, ils forment la communauté des Makers et viennent pour montrer leurs créations et partager leurs connaissances. Les visiteurs affluent à Maker Faire pour entrevoir l’avenir et trouver l’inspiration pour devenir eux-mêmes des Makers. Depuis 2015, Maker Faire est présent dans plus de 160 villes dans le monde !

La Mini-Maker faire de Rouen

Une super ambiance et l’occasion de rencontrer et d’échanger avec d’autres makers !

Retour en images….

Seine Innopolis (extérieur / intérieur)

P1650603  P1650610

P1650534 P1650532

 

Notre stand

P1650564

P1650584 P1650586

Ambiance « makers » avec la réalisation de l’oeuvre de Monet et l’assemblage du puzzle géant avec géolocalisation de chaque carré !!!

P1650894 P1650903

P1650891

P1650745   P1650783

Les petites mains

P1650883  P1650878

Les pompons

P1650804 P1650757

Notre voisine Zabilus

P1650595 P1650597

Nos amis des Copeaux Numériques

P1650537 P1650540

P1650551 P1650554

P1650562

 

Les incroyables comestibles

P1650606 P1650608

Le paradis des « Makers » : du geek au jardinier en passant par les cuistos et les petites mains de couturières…

La découverte d’une grande planète où tout le monde est le bienvenu !

P1650617 P1650621 P1650616

Tiki de Event Bots

P1650626 P1650625 P1650627

E-Nable France : Donner une main grâce à l’impression 3D

P1650634

P1650636 P1650638

P1650643

Des imprimantes à gogo dont celles de 3D Dental Store

P1650644 P1650647

P1650859 P1650849

P1650656 P1650667

La coding School

P1650672 P1650701

P1650718

Aux fils conducteurs

P1650703 P1650707

P1650694

L’outil en main

P1650716 P1650721

P1650689 P1650679

Le café couture et Where is my

P1650737 P1650803

Et même du Kart avec Vikart !!!

P1650838

Et de nombreux autres : la liste de tous les participants !

Pour en savoir plus sur « La Foudre » :

http://www.petit-quevilly.fr/histoire/histoire/la-foudre/

http://www.rouennormandyinvest.com/seine-innopolis/historique/

http://www.an-patrimoine.org/IMG/pdf/2015.01.29_c_bonnard_g_salaun_petit_quevilly.pdf

Pour en savoir plus sur la « Maker Faire » : 

http://makerfaire.fr

http://www.makerfairerouen.com

A l’année prochaine pour la deuxième édition !!! 🙂

 

BLOG

Création d’un Lumi

C’est les vacances ! Vous avez envie de partir accompagné avec un super camarade d’aventure…

Lumi est pour vous ! Quelques mailles, un coup de crochet et Lumi prend vie !

Vous êtes nombreux à nous avoir demandé ce tuto et les vacances sont un bon prétexte pour s’y mettre !

Pour retrouver les aventure de Lumi, c’est par ICI !

Le Matériel dont vous avez besoin : Laine blanche / Laine Noire / Aiguille à tricoter / Crochet / Aiguille à laine

IMG_7666

Réalisation

1 – Tricotez un carré de 10×10 cm avec de la laine blanche, en point mousse, riz ou blé.

IMG_7667 IMG_7668 IMG_7669

2 – Arrêtez les fils et coupez.

IMG_7670

3 – Faites la bordure en crochet avec une laine noire.

IMG_7674 IMG_7672 IMG_7673 IMG_7721

4 – Créez les yeux et la bouche avec un fil de laine noire en brodant sur le carré blanc.

IMG_7722

5 – C’est bon, Lumi est prêt à sourire !

IMG_7724

Maintenant, vous pouvez l’emmener partout avec vous et le photographier sans limites !

Vous pouvez ensuite nous envoyer vos photos  par mail (tricoteunsourire@gmail.com) ou les publier sur vos réseaux sociaux ( Facebook, Instagram…) avec le hashtag #lumisourire et #tricoteunsourire.

Dites bonjour à Lumi de notre part !!! 🙂