Défi #8 : Tous ensemble nous sommes… encore Monet !

C’est lundi, c’est défi ! Comme vous le savez sûrement, nous avons lancé le 23 Avril dernier notre prochain tableau en tricot : Le Pont sur un étang de Nymphéas de Claude Monet (Vous pouvez voir l’article ici). Après le succès de La jeune fille à l’ombrelle tournée vers la gauche l’année dernière, de son petit nom « Suzanne », nous ne pouvions pas nous arrêter en si bon chemin ! Et nous avons donc choisi le Pont pour nous accompagner cette année. Dévoilement prévu en Janvier 2017, à New York !

DT1854

Alors, parmi tous nos défis, nous ne pouvions pas ne pas en consacrer un (ou plusieurs !) à ce tableau ! Pour peindre en tricot, nous avons besoin (encore et toujours) de carrés de 5×5 cm en tricot ou crochet. Tous les points sont autorisés sauf le jersey (qui roulotte) et les côtes (qui rétrécissent).

nuancier-pont

Nous n’avons pas choisi de références spécifiques pour ce tableau. Vous pouvez choisir vos couleurs en fonction des bouts de laine qu’il vous reste et de la palette générale présentée ici. Justement, la richesse de notre tableau viendra de toutes ces petites nuances !  Si vous n’avez pas de laine dans ces couleurs, pas de panique : Toutes les couleurs seront utilisées, nous incorporons ceux qui ne correspondent pas dans un autre projet. Pensez à laisser une vingtaine de centimètres de fil afin de que nous puissions les assembler avec facilité.

Vous pouvez ensuite les déposer dans les boites à carrés présentes sur le territoire (normand surtout, mais nous sommes en train de les développer !). Vous pouvez trouver les emplacements des boites ici. Vous pouvez également nous les envoyer à l’adresse de l’association : Citémômes, 11 rue du Moulinet, 76000 Rouen.

Revenir en haut de la page

Publicités

Petite visite à Giverny…

La semaine qui vient de s’écouler était placée sous le signe du jardin à Tricote un sourire ! En effet, après avoir annoncé le nom du prochain tableau, « Le pont sur l’étang aux nymphéas », et lancé le défi « fleurs », quand nous avons vu que Philippe Piguet réalisait une lecture de lettres de la famille de Claude Monet à Giverny… Nous n’avons pas pu résister ! Retour sur notre escapade…

Arrivés au jardin en fin d’après-midi, nous nous sommes posés dans le café « La Capucine » afin de continuer notre défi de la semaine : un petit atelier fleurs !

Des fleurs en carrés de toutes les formes et de toutes les couleurs… Lumi en était tout époustouflé !

Nous avons ensuite profité du beau soleil pour visiter le jardin…

Les fleurs forment une véritable palette de couleurs pour le peintre ! Elles sont partout : des vraies… et des tricotées ! Saurez vous les différencier ?

Et un petit tour à l’étang des nymphéas…

IMG_0997

pour voir le futur tableau… en vrai !

Et enfin, nous avons profité de l’atelier de Monet pour la lecture. Philippe Piguet, bel-arrière-petit-fils de Monet, et critique d’art, a lu de nombreuses lettres de correspondance de sa famille. Un bond en arrière d’un siècle pour connaître encore mieux le grand peintre et aussi notre chère Suzanne, sa belle-fille et star de notre tableau de tricot ! Lumi a beaucoup apprécié de rencontrer un des descendants de la famille…

Et voilà ! Nous avons bien profité de notre belle escapade !

Rendez-vous demain pour la présentation d’un de nos grands projets 2017 !

Et… Tadam !Newsletter #15

Vous l’attendiez avec impatience ? Le voici, le voilà, le nom du nouveau tableau ! L’œuvre en tricot que nous réaliserons tous ensemble en 2017 sera le « Pont sur un étang de nymphéas », peint par Claude Monet en 1899 ! C’est une huile sur toile conservée au Metropolitan Museum à New York, qui fait partie d’une série de 18 tableaux représentant le pont japonais de Giverny. Dévoilement prévu en Janvier 2018 !

DT1854

Alors, pourquoi avoir choisi le Pont ? Afin de rester en lien avec notre belle région Normande, les impressionnistes se sont à nouveau imposés, sans compter que leur technique facilite le bon rendu de l’oeuvre. Nous souhaitions choisir un tableau connu de tous et universel. Le « pont » symbolise également le lien, le trait d’union entre les peuples et les cultures… Une symbolique bienvenue aujourd’hui car le projet « Tricote un sourire » s’ouvre désormais à l’international ! En effet, le tableau tricoté est prévu pour être présenté au salon Vogue Knitting Live à New York en Janvier 2018. D’où la décision de choisir un tableau exposé dans la Grosse Pomme !

Avec le succès grandissant de « Tricote un sourire », tous les citoyens du monde sont invités à participer au projet ! Ce nouveau tableau s’inscrit dans un projet plus important sur plusieurs années et ayant pour thématique « Le jardin de Monet » et surtout la nature !

Ainsi, un tableau sera réalisé, mais nous réfléchissons également à une installation variée en art du fil sur le thème du jardin, en complément du tableau. La suite du projet pourra s’articuler autour de la série des tableaux du « Pont japonais de Monet », des Nymphéas et de la représentation du jardin chez les peintres, plus généralement… Avec, pourquoi pas, une exposition entièrement consacrée à tous ces projets, bien évidemment en tricot ! La suite est encore à écrire… Venez la tricoter avec nous !

Comment participer ?

Vous voulez participer (à nouveau !) à ce grand projet ? Vous pouvez tricoter ou crocheter des carrés de 5 X 5 cm. Tous les points sont admis, sauf le jersey et les côtes. En ce qui concerne les couleurs, la palette est principalement composée de différents vert et bleu, mais également de roses, marrons, blanc, etc. Nous vous fournirons très bientôt une palette sur le site. Cependant, vous pouvez utiliser tous vos restes de pelotes, quelle que soit la couleur ! Si celle-ci ne convient pas pour le tableau, le carré sera utilisé pour un autre projet. Vous pouvez ensuite déposer vos carrés dans une boîte à carrés ou nous les envoyer à l’adresse de l’association.

Vous avez des questions ? Peut-être trouverez vous la réponse dans les 10 question les plus courantes ! Sinon, n’hésitez pas à nous contacter !

Alors, à vos marques, prêt… Tricotez !

Vous pouvez télécharger la newsletter ici : Newsletertricoteunsourire15

Suzanne vue du ciel à Giverny

Première vidéo de notre série de voyages de notre oeuvre géante de Monet en tricot !

Suzanne est la personne représentée sur le tableau « Essai de figure en plein-air : Femme à l’ombrelle tournée vers la gauche » peint par Monet, à Giverny, en 1886. En effet, la belle fille du peintre a posé sur les colline qui surplombent le village, à plusieurs reprises. Aujourd’hui, 130 ans plus tard, voici le village cher au peintre et berceau de l’impressionnisme. Une lumière douce, au levé du jour, un dimanche matin.

 

Notre toile se trouve, au sol, dans le pré, à deux pas de l’hôtel Baudy, repère des peintres français et américains, dès 1886.

L’hôtel Baudy

p1790197

p1790152 p1790200

Des bois patinés par le temps, des tableaux accrochés aux murs, des chaises en fer forgé… Dans la rue principale de Giverny, l’ancien hôtel Baudy est une institution. Ici, Cézanne, Renoir, Sisley, Rodin et bien sûr Monet y passèrent de longs moments. Les peintres américains aussi. C’est d’ailleurs eux qui commencèrent à rendre le lieu célèbre. En 1886, William Metcalf, artiste pousse la porte de ce qui était alors une buvette-épicerie. Angélina et Gaston Baudy, l’accueille avec chaleur. Quelques jours plus tard, il revient avec des compatriotes. Séduits par la cuisine de Mme Baudy qui leur offre même une chambre, ils en font leur port d’attache. C’est là, qu’ils apprennent que Claude Monet habite à quelques pas. Le maître les recevra par la suite à déjeuner. Enthousiasmés, ils parlent de Giverny à leurs amis restés à Paris. C’est le début de la colonie américaine. Chaque fin de semaine, le train amène des groupes de joyeux peintres. Sargent, Robinson, Butler, Watson, Young, Mary Cassat… Tout le monde se donne rendez-vous à l’Hôtel Baudy. On s’y amuse jusque tard dans la nuit et les murs se couvrent de toiles en gage d’amitié mais aussi de paiement. Monet y passe de longues heures à discuter avec Clemenceau.

Aujourd’hui, l’Hôtel Baudy est un restaurant qui a gardé une émouvante authenticité. On y déguste une cuisine simple aux accents du terroir dans un cadre qui semble inchangé depuis la grande époque des peintres impressionnistes. A l’intérieur, dans un mélange de souvenirs. A l’extérieur, dans le petit jardin ombragé. Ou plutôt le parc. Dans la mouvance du jardin composé par Monet, la famille Baudy a créé elle aussi, un parc semé de roses anciennes. Dans un joyeux fouillis, on se balade dans des allées sinueuses parfumées et plantées de fleurs aux teintes douces. Juste à côté, l’atelier construit en 1887 sous l’impulsion des peintres est resté en l’état. Sous la verrière diffusant une lumière naturelle idéale, les inspirations les plus belles y sont nées. Nombreux sont les peintres à avoir trempé leurs pinceaux ici pour esquisser quelques nus. On s’y retrouvait en toute simplicité, en « famille ».

img_8551 img_8559 img_8561
On peut, aussi, apercevoir l’église de Giverny et son cimetière

L’église Sainte-Radegonde

p1580080

Tout autour de l’église, l’enclos paroissial accueille le pas des promeneurs. Ici, le 8 décembre 1926, Claude Monet fut enterré. Georges Clemenceau, son grand ami était présent, dans le froid de cette journée-là. C’est lui qui retira avant le départ, le drap noir apposé sur le cercueil en ayant ces mots : «  Pas de noir pour Monet ». Depuis, il repose en compagnie de Ernest Hoschedé, Alice sa seconde épouse et de Jean Monet, son fils, dans la tranquillité d’un petit cimetière.

p1580085 p1580088

p1580092 p1580116

Une tranquillité que l’on a failli lui retirer pour le faire inhumer au Panthéon. Un peu plus loin, on peut également apercevoir la tombe de Gérald et Florence Van der Kemp, les conservateurs qui firent revivre la maison de Monet et ses jardins rouverts au public en 1980.

Et puis, on regardant bien, on peut observer le musée des impressionnismes et la maison de Claude Monet avec ses jardins.

Un voyage à Giverny, vue du ciel, sur les terres de Monet !

La captation des images a été réalisé par Highline Film, notre partenaire.

Brief summary…

First video of our series of journeys of our huge work of knitted Monet. Suzanne is the person represented on the masterpiece  » Essay of figure in height-air: Woman in the parasol turned to the left  » paint by Monet, to Giverny, in 1886. Indeed, the stepdaughter of the painter put on hill which overhang the village, repeatedly. Today, 130 years later, here is the village expensive to the painter and the birthplace of the impressionism. A soft light, in the day sunrise, on a Sunday morning.
Our canvas / tapestry is, on the ground, in the meadow, just a step from the hotel Baudy, mark of the French and American painters, from 1886. We can perceive the church Sainte-Radegonde, where is buried Monet, as well as the museum of the impressionists and the house of Monet.
And of course, the Seine, on the horizon.

 

La tournée Monet

Bonjour à tous,

La tournée de l’oeuvre de Monet s’est achevée hier.

Après sa présentation à Rouen, le 27 août dernier, les créations de tricot sont parties au Havre le week-end du 03 et 04 septembre.

A l’occasion de la Fête de la mer, Citémômes s’était associée au MuMa pour présenter les oeuvres et proposer des ateliers accessibles à tous, avec, pour fil rouge, la figure de Claude Monet et l’impressionnisme. Dans le quartier Saint François, nous propositions des ateliers participatifs pour  faire découvrir les œuvres d’Eugène Boudin, maître de Monet, et réaliser un détail d’une de ses oeuvres en tricot.

p1780679 p1780650

p1780607

Avec la météo, le samedi, la présentation des oeuvres était dehors, sur l’esplanade en pelouse devant le MuMa.

p1780478

p1780476

LHmonet14

p1780552

LHmonet12    LHmonet2

LHmonet3    p1780731

p1780733

Et le dimanche, avec un temps incertain et du vent, Suzanne s’est invitée à l’intérieur du musée !

p1780851

LHmonet8   p1780799

LHmonet7

LHmonet6

Nous propositions aussi une petite vidéo avec un ensemble de photos de l’ensemble du projet, pour voir l’ambiance des 4 mois de réalisation dans le hall du MuMa.

LHmonet5

Et le week-end suivant, hier, dimanche 11 septembre, nous étions à Giverny dans le pré Baudy, devant l’hôtel du même nom, où les peintres au temps de Monet se retrouvaient pour parler et peindre.

Une superbe journée pour clôturer notre tournée « Monet » !

Avec une petite surprise : nous avons réalisé avec un drône de highline film, une petite vidéo de notre Suzanne ! A voir prochainement !

dronesuzanne

Merci à tous d’être venus, parfois même de loin (Paris, Manche, Calvados, Orne…) voir de très loin (Luxembourg) pour voir notre Suzanne dans ce magnifique village, cher à Monet !

Un cadre champêtre avec déjeuner sur l’herbe, parfait, la boucle est bouclée !

En effet, à cette occasion, Kaphéïne, une artiste qui travaille avec nous sur ce projet, a bien avancé, voir presque fini, son travail autour du tableau de Monet. Elle l’avait commencé lors de notre pique-nique tricot, le 16 avril dernier pour le lancement du festival Normandie Impressionniste ! (voir Tricote-moi un tableau)

Giverny206

Il y aura, peut-être, un dernier RDV pour voir Suzanne, nous vous donnons bientôt des précisions !

Le dernier Rdv sinon, sera à Créativa pour découvrir une petite exposition sur les coulisses de cette aventure : photos, documents, vidéos…

Encore merci à tous pour votre venue ou vos messages, et promis, après cette petite tournée de rodage, nous allons essayer de réfléchir aux meilleures solutions pour exposer Suzanne dans les meilleures conditions (plutôt debout !) pour la tournée 2017-2018 !

A très vite !

Newsletter n°8

La nouvelle newsletter est là ! L’aventure continue !

Un nouveau challenge pour la fin du festival, passer la barre des 100 000 carrés ! Plus que 20 000 !!!

Et la suite ?

Une tournée nationale et européenne en 2017 et 2018 et peut être un jour, New-York !

Et sinon, des ateliers participatifs avec la création de nombreux détails d’oeuvres impressionnistes pour réaliser un panorama de ce courant artistique en tricot !

De nombreux projets que nous vous proposerons de découvrir au salon Créativa à Rouen sur le stand de Tricote un sourire !

capture-decran-2016-09-07-a-12-38-59

Prochain RDV samedi 10 septembre à 11h pour la présentation de « Tricote un sourire » et du projet « Ensemble nous sommes Monet » à l’amphithéâtre de la faculté de droits de Rouen dans le cadre du forum des associations de la ville et dimanche 11 septembre à Giverny de 11h à 18h  devant l’hôtel Baudy, avec un pique-nique / déjeuner sur l’herbe (sous réserve de la météo).

A très bientôt !