La petite bibliothèque #22

La Fibre dans l’art est la première publication du collectif d’artistes contemporaines textiles Fiber Art Fever ! créé en 2010, et regroupe quarante-deux regards et pratiques singulières.

couverture fiber web

Dans le court texte introductif, « L’art textile aujourd’hui », la présidente Paty Vilo insiste sur l’hétérogénéité des approches, tout en soulignant les préoccupations communes telles que le rapport au corps, au sensible et au temps. Au fil des présentations, les thématiques se révèlent abondantes et éclectiques. Certaines créatrices explorent les représentations animales, féminines, érotiques ou hybrides, tandis que d’autres questionnent la relation au sacré, à l’enfance, au corps, à la mémoire ou à la nature. Au-delà des images produites, les techniques oscillent entre rupture et continuité. Des artistes renouent avec une certaine tradition du geste « féminin » ; brodant, cousant, crochetant ou tricotant. La technicité s’associe parfois à l’expérimentation à travers la peinture, le dessin, la sculpture, la photographie, l’installation ou encore la performance. Si le médium textile prédomine, s’ajoutent aux traditionnelles dentelles et autres passementeries, métaux, matériaux organiques, photographies d’archive, vêtements délaissés, et autres objets glanés.

Voici le premier catalogue que le collectif édite. Chaque artiste s’exprime de manière personnelle et originale.Anne Laval webVous y retrouverez notamment les créations de Alice Calm, Romina Remmo, Anaïs Lelièvre, Cécile Borne, Cécile Jarsaillon, Gwénaëlle Montigné, Lola B. Deswarte, Muriel Baumgartner, Nadya Bertaux, Anne Laval, Sarah Leterrier, Eglantine Bacro, Lili Bel, Wanda Skonieczny, Anne Bothuon, Hélène Duclos, Julie Sarloutte, Florence Garrabé, Béatrice Meunier-Déry, Cath Orain, Emilie Chaix, Rieko Koga, Carmen Imbach Rigos, Mylène Besson, Florence Guillemot, Sylvie Kaptur Gintz, Isabel Bisson Mauduit, Zina Katz, Odette Picaud, Cécile Dachary, Gisèle Toulouzan…

La Fibre dans l’Art, de Collectif d’artistes Fiber Art Fever !

Publicités

Découverte du tissage

Mercredi soir, lors du Tricolab de cette semaine, nous avons tester la technique du tissage. Découvrez le résultat de nos essais :

Nous avons utilisé de simples assiettes en carton pour nous servir de support, nous y avons ajoutés des encoches pour faire passer le fil de chaîne. Ensuite nous avions une sélection de laine, puis nous avons commencé notre tissage. On alterne en passant le fil une fois au-dessus, une fois au-dessous, en faisant toujours attention à bien resserrer/tasser les fis à chaque rang.

IMG_3816

Cela créé un dégradé de couleurs et un beau mélange de textures qui se rapproche beaucoup du résultat que nous recherchions. Ensuite nous les intégrerons à notre mur végétal.

 

 

Découverte du macramé

Dans le cadre de notre projet pour créer un mur végétal, nous avons découvert, lors du Tricolab, une nouvelle technique textile : le macramé !

Le macramé est une forme de création de tissu basée sur une technique particulière de nœuds, qui peuvent être plats pour les bracelets ou colliers, ou en volume pour fabriquer des objets tels que porte-pots, rideaux ou sculptures.

On utilise habituellement de la ficelle ou de la corde mais des artistes contemporains ont détourné cette technique avec différents matériaux : câbles, tuyaux, fils de scoubidous… La technique du macramé s’est développée dans différents pays, pour la fabrication d’objets d’artisanat ou d’œuvres d’art.

Les nœuds plats du macramé se composent habituellement de deux ficelles centrales, glissées telles quelles sur et sous le nœud plat. Il est le plus utilisé dans le macramé, c’est celui que nous avons apprit pour créer les feuilles :

IMG_20190214_104629

Résultat : nous avons fait plusieurs feuilles en utilisant du fil vert, des restes de pelotes et des bout de fils. La plupart n’avait jamais expérimenté le macramé, cela a été donc une découverte et une réussite !

Chiharu Shiota au Bon marché

img_2311

Pendant les cinq jours passés à Paris, l’équipe de Tricote un sourire a accompagné Lumi a l’exposition du Bon Marché Rive Gauche (24 rue de Sèvres, 75007 Paris). Une exposition magnifique réalisée par Chiharu Shiota, artiste japonaise reconnue notamment par ses spectaculaires installations de fils tissés. C’était une occasion à ne pas manquer pour l’équipe de Tricote un sourire, toujours à l’affut des nouveautés autour du fil !

Le Bon Marché est l’écrin parfait pour cette exposition. Ce lieu n’est pas seulement un magasin où l’on vient faire son shopping, mais où l’on vient aussi flâner, découvrir des artistes…

Pour son exposition Where are we going ? Chiharu Shiota a réalisé une installation monumentale en fil blanc, invitant à un départ pour une destination inconnue. Selon l’artiste, « La vie est un voyage sans destination ».

L’exposition est en place jusqu’au 18 février. Plus que deux jours pour en profiter ! Si vous le souhaitez, vous pouvez profiter de visites commentées de l’exposition et des visites suivies d’ateliers artistiques pour les enfants les samedis. Plus d’informations sur le site du Bon Marché

Revenir en haut de la page

La p’tite Bibliothèque #2

Ne serait-ce pas à l’occasion de notre projet «tricote un sourire » la période idéale afin d’en découvrir un peu plus sur le textile ?

P1690063

Du taffetas au quilt, en passant par l’organdi ou la dentelle, découvrez dans ce très bel ouvrage, qui se présente comme un « dictionnaire du tissu », l’origine des mots du textile, leur histoire, leur évolution… parfois très surprenante !

Qu’ils soient liés au vocabulaire professionnel ou au langage courant (différentes étoffes, noms d’objets et de techniques liés au textile) on trouve dans chaque article une explication du mot traité, son origine ou son étymologie, son emploi imagé s’il y a lieu et, quand c’est pertinent, une citation l’illustrant. Au-delà des explications techniques, l’auteur rend compte de la « mémoire » culturelle du mot.

P1690064

Vous découvrirez de fil en aiguille dans ce lexique du textile des noms de matières totalement inconnues du grand public et parfois remises au goût du jour, une réelle richesse culturelle !

Ancienne journaliste (quotidiens, magazines féminins et presse professionnelle textile), Claude Fauque se consacre, depuis les années 1990, à l’écriture et à la médiation culturelle.
Spécialiste du textile, elle a publié de nombreux ouvrages (La Martinière, Solar, Aubanel, Gallimard) et collaboré avec les acteurs du monde de la mode et du textile (dont Christian Lacroix). Elle est aussi sollicitée régulièrement en France et à l’étranger pour des conférences sur le textile, notamment à l’Institut français de la Mode.

 Les mots du textile, Claude Fauque, Éditeur Belin, 2013

 

Festival du lin en Normandie

Depuis le temps qu’on nous parle de ce festival, cette année, nous avons sauté le pas et pris notre vendredi après-midi pour aller découvrir les trésors de cet événement !

P1700069  P1700075

La première étape, Fontaine-le-Dun avec le gros marché de lin. Des stands de tissus, créateurs et bonnes idées autour de la fibre normande. Des brocanteurs, des vendeurs de fils en tout genre… un mélange entre la cave d’ali baba et un petit coin de paradis !

Sur ce salon, nous étions un peu intéressées puisque nous sommes parties à la recherche de coupons de lin et de coton pour doubler nos oeuvres géantes ! De bons contacts et quelques cadeaux par certains commerçants ! Chouette !

Comme on dit « ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières », chaque coupon et chaque mètre de tissu permet de finaliser notre projet !

(D’ailleurs, nous ferons bientôt un petit article sur le tissu et notre appel aux couturières !)

Enfin, une fois notre petit marché réalisé, une petite pause sucrée et place aux expositions !

Le festival est réparti dans différents villages, l’occasion de découvrir, ou redécouvrir, ce petit coin de Normandie vraiment « mignonnet » ! De petites maisons, des chapelles, de la verdure et du lin sous toutes ses formes !

Capture d’écran 2016-07-01 à 22.45.09

C’est parti !

Étape n°1 : Saint-pierre-le-viger / Le Lin, Matière D’œuvres (Pays invité : La Lituanie)

P1700082 P1700096 P1700100  P1700116

P1700109

Étape n°2 : Saint-pierre-le-viger / Féerie de Fils de Véronique Zimmermann

P1700129

P1700135 P1700136  P1700160 P1700143           P1700147 P1700154

P1700140

P1700180 P1700176

Dentelle à l’aiguille, les petites mains en action…impressionnant et passionnant !

P1700170 P1700173 P1700166 P1700168

Petite balade entre deux expositions…

P1700128

Étape n°3 : La gaillarde / Lin et L’autre de Emmanuelle Dupont et Émilie Chaix

P1700225 P1700223

P1700186

P1700193

P1700196 P1700209                        P1700211 P1700217

Coup de coeur pour le travail d’Emmanuelle Dupont et le lien entre l’univers du fil et du végétal, avec parfois le mélange de fibres à des morceaux d’insectes… A suivre !

Étape n°4 : Saint pierre le vieux / Fossiles contemporains de travaux d’aiguilles de Chantal Verdier-Sabie

P1700362

P1700226 P1700242 P1700239

P1700232

et Ultralin des robes d’exception réalisées par les adhérents couturiers créateurs et artisans d’art par la Fédération Française de la création couture sur-mesure

P1700267  P1700349 P1700337 P1700324

P1700332  P1700322          P1700319 P1700315 P1700312 P1700308 P1700295 P1700292 P1700285 P1700283      P1700278 P1700270

Étape n°5 : Le bourg-dun / SongeS d’orient de Catherine Bihl

P1700364 P1700368

Étape n°6 : Chapelle de Blainville / Une robe haute perchée
sur une meule de foin de Diana Brennan

P1700495 P1700482

P1700490

P1700480

P1700376 P1700457 P1700452 P1700449 P1700441 P1700436 P1700432 P1700430 P1700424 P1700414 P1700410 P1700408               P1700406 P1700383                        P1700390   P1700386

Retour à Rouen !!!

P1700127

Une super journée avec de nombreuses rencontres !!! 🙂

Merci à tous !

Pour plus d’infos : http://www.festivaldulin.org/

 

Nouvelle Palette

Vous êtes nombreux à nous demander les couleurs dont nous avons particulièrement besoin.

Jusqu’à maintenant, vous avez tricoté assez équitablement dans l’ensemble des couleurs ! Nos boîtes de nuances se remplissent toutes un petit peu !

Bien sûr, certaines couleurs sont plus présentes que d’autres sur le tableau…

C’est ainsi qu’aujourd’hui, suite aux premiers arrivages et à nos calculs savants, nous mettons la palette à jour !

Donc nous avons supprimé les couleurs chaudes suivantes : les jaunes, les rouges et les oranges.

Place maintenant aux bleus, verts, blancs, roses et gris principalement !

Car nous avons commencé l’assemblage et puisque nous sommes partis du haut du tableau, le ciel est bien gourmand en carrés bleus !

Alors à vos aiguilles !

Et un grand merci pour votre participation !!!

palette2MOnet normandie