BLOG, Petite bibliothèque

La petite bibliothèque #26

61u3YiNokcL._SX258_BO1,204,203,200_

Réparatrice de choses brisées, la mère de Louise avait quelque chose de l’araignée, elle était tisserande et réparait des tapisseries. Pendant son enfance, Louise a fait son apprentissage auprès d’elle, avant de devenir elle-même artiste tapissière. Louise a travaillé le tissu tout au long de sa carrière, et cet album biographique est une illustration de l’expérience qui lui a inspiré ses œuvres les plus célèbres, celle de l’enfant tissant aux côtés d’une mère aimante et attentionnée. Par son récit poétique et superbement nuancé, le livre déploie sous nos yeux la relation entre la mère et la fille, et jette un jour lumineux sur le tissage des souvenirs en chacun de nous.

114637491_o

Louise Bourgeois (1911–2010) est une artiste moderne de réputation internationale, connue pour ses sculptures faites de bois, d’acier, de pierre et de caoutchouc moulé. La plus célèbre, Maman, est une araignée de plus de dix mètres de hauteur, qui se trouve depuis 2004 au Musée des Beaux-Arts du Canada.

louise_bourgeois_maman

« Si on abîme sa toile, l’araignée ne s’énerve pas. Elle la tisse et la répare. »

Berceuse en chiffons, la vie tissée de Louise Bourgeois, texte de Amy Novesky, illustrations de Isabelle Arsenault, aux éditions La Pastèque.

Publicités
BLOG, Défis

Découverte du tissage

Mercredi soir, lors du Tricolab de cette semaine, nous avons tester la technique du tissage. Découvrez le résultat de nos essais :

Nous avons utilisé de simples assiettes en carton pour nous servir de support, nous y avons ajoutés des encoches pour faire passer le fil de chaîne. Ensuite nous avions une sélection de laine, puis nous avons commencé notre tissage. On alterne en passant le fil une fois au-dessus, une fois au-dessous, en faisant toujours attention à bien resserrer/tasser les fis à chaque rang.

IMG_3816

Cela créé un dégradé de couleurs et un beau mélange de textures qui se rapproche beaucoup du résultat que nous recherchions. Ensuite nous les intégrerons à notre mur végétal.

 

 

BLOG

Une parenthèse…

20 jours viennent de s’écouler…
Des jours pour dire au revoir mais aussi pour faire sourire !

Mais il n’est jamais trop tard pour partager ces nombreux moments… des ateliers, des découvertes et des lancements de projets qui laissent présager de belles installations à venir !

Lundi 6 mars, c’était les ateliers dans les écoles d’Ault,  pour continuer nos interventions dans le cadre du festival côte à côte.
Prochain RDV, le samedi 1er avril pour un événement surprenant : la naissance d’un poisson ! N’hésitez pas à passer !

 

   

 

Mercredi 8 mars, nous voyions la vie en rose (en tout cas, on essayait !) avec la création de « pussyhat » ! Voir sur : https://www.pussyhatproject.com

Jeudi 9 mars, installation à Rosny-Sur-Seine de notre petit coin « Tricote un sourire » dans l’expo du festival « Textile(s) – Au fil de la laine ».

Jeudi 9 mars, c’était aussi le lancement du projet « la maille enchantée » à St Pierre les Elbeuf pour une installation finale lors de la fête de la ville qui aura lieu le 24 juin prochain.

Lundi 13 et mardi 14 mars, déplacement à Bar le Duc, à la rencontre de Bergère de France et de sa magnifique filature, nous vous en reparlerons très bientôt !

  

Samedi 18 mars, l’atelier « Tricotons en chanson » à la maison de quartier de Sanvic, au Havre !!! Le projet pour les 500 ans, est bien lancé, déjà plus d’un millier de carrés récoltés depuis le 8 février, date de notre première réunion publique.Ce dernier samedi de 14h à18h, 802 carrés récoltés ont été récoltés dont 197 réalisés sur place ! Et une petite installation symbolique pour lancer officiellement les actions ! Un « 500 » qui présage un bien bel anniversaire haut en couleurs !!

Mercredi 22 mars, conférence « Le fil dans vos villes » à la médiathèque de Pont-Audemer, suivi d’un atelier « tricot et pompons » toujours dans la convivialité avec un petit goûter !

Et bien sûr, les ateliers à l’association, les mercredis soir et les jeudis et vendredis ! De bons moments d’échange où nous avançons ensemble sur tous ces supers projets !

Et puis la discussion sur les nouveaux projets autour de l’aventure « Ensemble nous sommes Monet », le choix du tableau, les ateliers à mettre en place, des nouveautés…

Au final, même si le plus beau des sourires avait disparu, il y a 20 jours, des centaines d’autres ont éclairé des visages à notre plus grand plaisir et ont laissé présager, que ce cru 2017, serait un sacré bon millésime !

Merci à tous pour vos sourires et votre bienveillance !