La petite bibliothèque #15

Qui rêverait de réaliser sa propre poupée ? Avec ce livre c’est possible !

51huo+fhgll._sx400_bo1,204,203,200_

Que ce soit de la broderie, du tricot, de la couture, vous trouverez toutes les explications pas à pas pour la confectionner, ainsi qu’une multitude de vêtements (robes, pantalons, foulards) et d’accessoires pour lui créer une véritable garde robe.

Ce livre, aussi joli qu’utile, a été réalisé par ‘C’est dimanche’, association créée par les Soeurs de Saint Jean et consacrée à la création de patrons de couture pour enfant.

Accessible aux débutants, vous verrez que créez et habiller sa poupée devient un jeu d’enfant, ludique et plein de charme.

51huo+fhgll._sx400_bo1,204,203,2002

Alma Fanteria est religieuse depuis dix-huit ans dans la Communauté Saint Jean, et c’est au coeur de sa vie contemplative que sa créativité naît et se renouvelle. L’esprit d’enfance est pour elle une source d’inspiration inépuisable, parce qu’il est libre et sans détour, plein de fraîcheur. Son travail de stylisme et modélisme l’a d’abord amenée à créer la marque de patron de couture ‘C’est dimanche’ en 2008, puis NUN studio, qui élargit son univers textile et intègre les poupées dans sa recherche poétique sur l’enfant.

 

Poupée à Coudre, exercices de style de Alma Fanteria, photographies de Richard Boutin, aux éditions Marabout

Publicités

La petite bibliothèque #14

Découvrez grâce à ce livre une nouvelle facette peu connue du patrimoine régional : les toiles d’ameublement imprimées dans la région rouennaise au XIXe siècle.

quand-les-toiles-racontent-des-histoires-les-toiles-d-ameublement-normandes-au-xixe-siecle-livre-894191110_l

L’art d’ornementer les étoffes est une tradition ancestrale qui trouve en Inde au XVIe siècle un essor particulier.
Ces étoffes chatoyantes et empruntes d’orientalisme, appelées indiennes, deviennent des objets incontournables de la mode européenne au siècle des lumières. La persistance du goût pour ces cotonnades est le germe en Europe d’une industrie prospère qui ne manqua pas de toucher l’un des plus importants centres cotonniers de France : Rouen et sa région.

img_20190110_171008

Les innombrables motifs imprimés, dont la Normandie entre 1760 et 1900 a été la principale région productrice, sont le reflet des sensibilités d’une époque, de ses goûts et de ses préoccupations et témoignent de la diffusion de l’art, de la littérature et de la culture : Mylène Doré, aidée de Xavier Petitcol et d’Anne de Thoisy-Dallem, prolonge dans cet ouvrage les expositions du Musée Industriel de la Corderie Vallois et du Musée des Traditions et Arts Normands où ont été présentées plus de 170 toiles imprimées. 

Quand les toiles racontent des histoires – Les toiles d’ameublement normandes au XIXe siècle de Mylène Doré, aux Éditions des Falaises