Retour sur l’Aiguille en Fête

Nous étions présent au Salon de l’Aiguille en Fête à Paris du 7 au 10 mars, retour en images sur ce week-end plein de rencontres et de couleurs ! 100% fil et aiguilles !

Vous avez été nombreux à passer à notre stand, nous rencontrer ou découvrir le projet Tricote un sourire pour certains. Vous avez enfin pu admirer nos murs végétaux installés sur notre stand qui ont attiré les curieux !

Rencontre avec TESTUD DENTELLES, qui est une des trois dernières fabriques françaises de dentelles aux fuseaux mécaniques. Cette entreprise a été fondée en 1986, elle produit les rubans de dentelles dans son atelier situé à LES PANDRAUX 43260 LANTRIAC dans la région du Puy-en-Velay en Haute-Loire.

L’Ecole de la Maille était présente, les élèves ont organisés plusieurs défilés tout au long du week-end, dont un en collaboration avec la laine Fonty.

Comme tous les ans, a eu lieu le speed-knitting (championnat de vitesse de tricot), c’est Catherine qui a remporté son septième titre de championne de France. Elle a même battu son propre record : 267 mailles en 3 minutes !

Les éditions Eyrolles proposaient un large choix de livres, dont celui de Sandrine Franchet et Sophie-Charlotte Chapman « Organiser des ateliers créatifs », dans lequel Suzanne apparaît !

IMG_5104

Il y avait également le salon Créations & Savoir-Faire, pleins d’ateliers pour apprendre à tout faire soi-même : mode, couture, déco, bricolage, tricot…

Nous sommes revenus en Normandie avec pleins de carrés et de sourires grâce à vous ! Nous y avons fait de belles rencontres et retrouvailles ! à l’année prochaine !

 

Publicités

La petite bibliothèque #22

La Fibre dans l’art est la première publication du collectif d’artistes contemporaines textiles Fiber Art Fever ! créé en 2010, et regroupe quarante-deux regards et pratiques singulières.

couverture fiber web

Dans le court texte introductif, « L’art textile aujourd’hui », la présidente Paty Vilo insiste sur l’hétérogénéité des approches, tout en soulignant les préoccupations communes telles que le rapport au corps, au sensible et au temps. Au fil des présentations, les thématiques se révèlent abondantes et éclectiques. Certaines créatrices explorent les représentations animales, féminines, érotiques ou hybrides, tandis que d’autres questionnent la relation au sacré, à l’enfance, au corps, à la mémoire ou à la nature. Au-delà des images produites, les techniques oscillent entre rupture et continuité. Des artistes renouent avec une certaine tradition du geste « féminin » ; brodant, cousant, crochetant ou tricotant. La technicité s’associe parfois à l’expérimentation à travers la peinture, le dessin, la sculpture, la photographie, l’installation ou encore la performance. Si le médium textile prédomine, s’ajoutent aux traditionnelles dentelles et autres passementeries, métaux, matériaux organiques, photographies d’archive, vêtements délaissés, et autres objets glanés.

Voici le premier catalogue que le collectif édite. Chaque artiste s’exprime de manière personnelle et originale.Anne Laval webVous y retrouverez notamment les créations de Alice Calm, Romina Remmo, Anaïs Lelièvre, Cécile Borne, Cécile Jarsaillon, Gwénaëlle Montigné, Lola B. Deswarte, Muriel Baumgartner, Nadya Bertaux, Anne Laval, Sarah Leterrier, Eglantine Bacro, Lili Bel, Wanda Skonieczny, Anne Bothuon, Hélène Duclos, Julie Sarloutte, Florence Garrabé, Béatrice Meunier-Déry, Cath Orain, Emilie Chaix, Rieko Koga, Carmen Imbach Rigos, Mylène Besson, Florence Guillemot, Sylvie Kaptur Gintz, Isabel Bisson Mauduit, Zina Katz, Odette Picaud, Cécile Dachary, Gisèle Toulouzan…

La Fibre dans l’Art, de Collectif d’artistes Fiber Art Fever !

Découverte de la broderie

Dernière semaine de notre défi  du mois de février !

Nous avons découvert, ou redécouvert pour certaines, la broderie !

IMG_20190228_1728472

La broderie est un art de décoration textile qui consiste à ajouter sur un tissu un motif plat ou en relief fait de fils simples, parfois en intégrant des matériaux tels que des paillettes, des perles ou encore des pierres précieuses.

Toujours sur le thème de la végétation, nous avons fait une vingtaine de feuille, toutes uniques et de différents styles.

IMG_20190228_1729512

Venez admirer le résultat de notre mur végétal la semaine prochaine au salon de l’aiguille en fête !

Du 7 au 10 mars, Paris Expo Porte de Versailles, nous serons au stand F030.

La petite bibliothèque #16

Parce que le tricot et le crochet ne sont pas réservés aux longues soirées d’hiver, Charlotte Vannier est allée à la rencontre d’artistes contemporains qui revisitent ces techniques traditionnelles de façon tout à fait inédite.

ceci-n-est-pas-un-pull-9782350174105_0

Ces femmes et ces hommes ont fait du tricot ou du crochet leur médium privilégié pour partager leur fantaisie, leurs combats et leurs rêves. Les artistes présentés dans cet ouvrage ont en commun l’amour du fil et une immense originalité. Tricot à très grande échelle, installations poétiques, reproductions tricotées d’aliments et d’objets du quotidien constituent quelques-unes des pistes choisies.

Ce livre nous fait découvrir le parcours de tous ces artistes, leurs influences, les défis techniques auxquels ils se confrontent et le message qu’ils souhaitent transmettre à travers leurs oeuvres. Militantisme, expression artistique très personnelle et recherches esthétiques contemporaines sont ainsi au rendez-vous de ces rencontres tout à fait passionnantes.

1505903182_92eafeb7-c3ca-454b-868c-f89589e188a9

Nous avions rencontrés Charlotte Vannier, l’auteur, qui nous avait parlé de sa démarche et de ses rencontres, l’année dernière sur l’un des stands du salon de l’Aiguille en fête à Paris. Un très beau livre pour les passionnés d’art et de fils ! Nous on adore !

Ceci n’est pas un pull, le tricot et le crochet dans l’art contemporain de Charlotte Vannier aux éditions Pyramyd

 

Tricotons le Havre et son Jardin Magique

Le grand final de notre opération « Tricotons le Havre », c’était le dimanche 07 octobre, au Fort de Tourneville au Havre !IMG_8292C’est grâce au travail entrepris depuis début avril par les havrais et les fabriques de la ville, que cette performance éphémère a pu voir le jour. Un défi réussi avec la collecte de plus de 50 000 carrés !

Au final, un grand jardin magique composé de ces carrés, de 150 couvertures, des centaines de fleurs, des animaux en tricot et crochet, 80 chaises recouvertes et la caravane « Pompons » !

Cette journée de folie a commencé tôt le matin, avec la mobilisation importante des bénévoles. C’est sous une tente de 700 mètres carrés que le jardin a pris forme et s’est rempli de couleurs ! Malgré les quelques gouttes du matin, les rafales de vent ont poussé les nuages pour  nous permettre d’investir l’extérieur soit sur 3000 mètres carrés en tout sur les 8000 mètres carrés de terrain de la place centrale du fort !

IMG_8295

Tout au long de l’après-midi, des ateliers « fleurs pompons », une expo-photo et aussi, le mot JARDIN qui s’est dessiné sur l’herbe du Fort. Chacun a déposé son, ou ses carrés…

… pour cette œuvre participatif et éphémère, qui a été immortalisé vu du ciel grâce à un drone.

DCIM100MEDIADJI_0024.JPGDCIM100MEDIADJI_0017.JPG

Vous avez été plus de 1400 personnes à être venu partager dans la bonne humeur ce moment et bien sûr, le goûter !

IMG_8627

C’est avec plaisir que nous avons passé la journée et plus particulièrement, cet après-midi, avec vous dans ce décor unique animé par une ambiance conviviale !

La petite bibliothèque #13

Pour continuer à parler textiles mais pour innover quand même,nous vous faisons découvrir ces étoffes belles et raffinées,ces étoffes qui doivent leur nom du fait qu’elles étaient initialement importées des comptoirs des Indes ; les Indiennes de Bolbec

P1690088

Ces toiles peintes,Indiennes ou Perses, répondant aux nom de madras, pékin, gougourans, damas ou cirsacs étaient strictement interdites à l’importation à partir du XXIIe siècle.

Aux XVIIIe et XIXe siècles, Bolbec fut l’un des centres les plus importants de France pour la production d’indiennes, toiles de coton imprimées utilisées à l’époque dans l’habillement ou l’ameublement. Les motifs imprimés sur ces tissus sont innombrables et variés, souvent dans les tons rouges

P1690089

De page en page,de magnifiques toiles réalisées avec une technique parfaite  et un savoir-faire  unique sont présentées

Splendeur Des Indiennes Bolbecaises, Alain Avenel-Raymond Bernard, Édition Ville de Bolbec, 1996

La petite bibliothèque #11

 

Envie de découvrir une nouvelle façon d’aborder l’art, cette fois avec des couleurs, des formes, des idées, messages, réalisations totalement différentes de ce que vous avez l’habitude de voir ?

Ce livre est fait pour vous !

P1690073

Jérome Catz retrace l’histoire du Street Art de son apparition à New-York, au début des années 70 jusqu’à ces multiples évolutions à l’heure actuelle.

Qu’est-ce que le Street Art ? Qui sont les artistes ? Où se trouve la frontière entre le Street Art et « l’art traditionnel » ? Quelle politique est mise en place autour de l’art dans la rue ? Il répond à toutes ces questions par le biais d’expériences personnelles, de témoignages d’artistes ou simplement avec des illustrations ou des installations.

P1690074

Jérome Catz est un commissaire d’exposition indépendant français. Il est aussi le fondateur et le directeur des espaces d’art Spacejunk, et a réalisé plusieurs expostions parmi lesquelles :  Art on Foam , Les Enfants Terribles, Bring me the Street ou encore #StreetArt .

 Street Art-mode d’emploi, Jérôme Catz,  Éditions Flammarion