BLOG, Petite bibliothèque

La petite bibliothèque #26

61u3YiNokcL._SX258_BO1,204,203,200_

Réparatrice de choses brisées, la mère de Louise avait quelque chose de l’araignée, elle était tisserande et réparait des tapisseries. Pendant son enfance, Louise a fait son apprentissage auprès d’elle, avant de devenir elle-même artiste tapissière. Louise a travaillé le tissu tout au long de sa carrière, et cet album biographique est une illustration de l’expérience qui lui a inspiré ses œuvres les plus célèbres, celle de l’enfant tissant aux côtés d’une mère aimante et attentionnée. Par son récit poétique et superbement nuancé, le livre déploie sous nos yeux la relation entre la mère et la fille, et jette un jour lumineux sur le tissage des souvenirs en chacun de nous.

114637491_o

Louise Bourgeois (1911–2010) est une artiste moderne de réputation internationale, connue pour ses sculptures faites de bois, d’acier, de pierre et de caoutchouc moulé. La plus célèbre, Maman, est une araignée de plus de dix mètres de hauteur, qui se trouve depuis 2004 au Musée des Beaux-Arts du Canada.

louise_bourgeois_maman

« Si on abîme sa toile, l’araignée ne s’énerve pas. Elle la tisse et la répare. »

Berceuse en chiffons, la vie tissée de Louise Bourgeois, texte de Amy Novesky, illustrations de Isabelle Arsenault, aux éditions La Pastèque.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s