La petite bibliothèque #13

Pour continuer à parler textiles mais pour innover quand même,nous vous faisons découvrir ces étoffes belles et raffinées,ces étoffes qui doivent leur nom du fait qu’elles étaient initialement importées des comptoirs des Indes ; les Indiennes de Bolbec

P1690088

Ces toiles peintes,Indiennes ou Perses, répondant aux nom de madras, pékin, gougourans, damas ou cirsacs étaient strictement interdites à l’importation à partir du XXIIe siècle.

Aux XVIIIe et XIXe siècles, Bolbec fut l’un des centres les plus importants de France pour la production d’indiennes, toiles de coton imprimées utilisées à l’époque dans l’habillement ou l’ameublement. Les motifs imprimés sur ces tissus sont innombrables et variés, souvent dans les tons rouges

P1690089

De page en page,de magnifiques toiles réalisées avec une technique parfaite  et un savoir-faire  unique sont présentées

Splendeur Des Indiennes Bolbecaises, Alain Avenel-Raymond Bernard, Édition Ville de Bolbec, 1996

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s